Nadar

photographe du XIXème siècle, 1825-1903

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre d’Adrien Nadar et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Adrien Nadar

Adrien Nadar est un photographe français, connu également sous le nom Nadar Jeune. Demi-frère de Félix Nadar, il travaille aux côtés de son frère pendant longtemps avant de développer un style plus individuel. Son oeuvre de photographie animalière lui est connue, pour l’importance que celle-ci prend dans ses œuvres.

 

Estimation minimale – maximale

Photographie 50 – 7 000 €

 

Photographies

Les photographies d’Adrien Nadar mettent en avant un esthétique de la contemplation, sans recherche d’une relation avec le sujet de la photographie. Marqué par une recherche d’esthétique différente de son demi-frère, il parvient ainsi à devenir un artiste à part.

Photographie Adrien Nadar

Photographie d’Adrien Nadar – Pierrot plaidant (rôle du mime Charles Deburau) – Estimée 7 000 – 8 000 €

Ses photographies sont en général estimées jusqu’à 8 000 euros.

Photographie Adrien Nadar

Photographie d’Adrien Nadar – Allegorical Study of a Young Woman – Estimée 10 000 – 15 000 £

Le record de vente pour une photographie de l’artiste est de 175 316 €, pour la vente aux enchères de Pierrot écoutant.

 

Qui est Adrien Nadar ?

Les débuts d’Adrien Nadar

De son vrai nom Adrien Alban Tournachon, Adrien Nadar dit « Nadar Jeune » est un peintre, dessinateur et photographe français né le 25 août 1825 et mort le 24 janvier 1903 à Paris. Il est le demi-frère du célèbre photographe Félix Nadar.

Son éducation se déroule à Lyon, mais il ne tarde pas à rejoindre Nadar à Paris en 1845 qui l’introduit dans un milieu érudit et lui obtient des petits travaux de dessins. Il devient également l’élève de Gustave Legray, un des plus grands photographes de l’époque, qui lui donne des leçons de photographies et lui enseigne l’art du portrait.

En 1848, Adrien s’engage avec son frère dans la Première Légion de la République polonaise afin de soutenir l’insurrection polonaise, mais leur groupe est fait prisonnier à Strasbourg. Ils sont libérés la même année et reviennent à Paris.

Adrien et Félix Nadar

En 1851, Félix fait entrer Adrien dans l’équipe d’élaboration du « Panthéon Nadar » qui répertorie les portraits caricaturés des grands hommes de l’époque. Les deux frères s’intéressent à la photographie et Adrien ne tarde pas à ouvrir sa propre boutique boulevard des Capucines avant de s’associer avec Félix.

Ensemble, ils photographient le mime Debureau déguisé en Pierrot ce qui leur vaut une médaille à l’Exposition universelle de 1855.

C’est également à cette date qu’Adrien tourne davantage son activité vers la photographie animalière et immortalise des chèvres provenant du Museum d’Histoire Naturelle.

La collaboration des deux frères dure jusqu’en 1855, époque à laquelle le jeune frère s’associe avec deux musiciens pour ouvrir un studio. Seulement, il continue de signer ses photographies du même pseudonyme, « Nadar », pour lequel son frère lui fait un procès qu’il remporte en 1857. Dorénavant, seul Félix a le droit d’user de ce nom.

Adrien a certainement souffert, dans sa vie professionnelle et personnelle, d’avoir un frère aussi éblouissant. Mais il parvient à apporter autre chose à ses portraits photographiques du fait de sa formation de peintre : il considère davantage l’aspect esthétique alors que l’intérêt principal de Félix est la relation qu’il entretient avec le modèle.

Adrien Nadar, l’inventeur

Adrien Nadar n’est pas seulement peintre et photographe, il est également inventeur et dépose plusieurs brevets, notamment en 1855 pour « un appareil propre à distribuer les cartes » puis pour le « contrôleur vérificateur », une machine qui permet aux compagnies de voitures publiques de voir le compte exact de leurs gains quotidiens.

Expertiser et vendre une oeuvre d’Adrien Nadar

Si vous possédez une oeuvre d’Adrien Nadar ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.