Alexander Evgenevich Iacovleff

peintre russe du XXème siècle , 1887-1938

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre d’Alexander Evgenevich Iacovleff et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Alexander Evgenevich Iacovleff

Prix d’une peinture : 2 600 – 339 300 €

Estimation d’un dessin : 430 – 1 000 000 €

Estimation d’une estampe : 130 – 500 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Alexander Evgenevich Iacovleff, nos experts s’en chargent.

La formation artistique d’Alexander Evgenevich Iacovleff

Alexander Evgenevich Iacovleff est un peintre russe nationalisé français né le 13 juin 1887 à Saint-Pétersbourg et mort le 12 mai 1938 à Paris. Sa mère est la première femme de Russie à devenir docteur en sciences mathématiques. Son père est quant à lui l’inventeur du moteur à combustion interne russe.

À l’âge de 18 ans, il entre à l’Académie impériale des beaux-arts de Saint-Pétersbourg et suit les cours de Dmitri Kardovski, peintre, décorateur de théâtre et illustrateur russe.

Il participe aux manifestations du courant artistique « Mir Iskousstva » fondé notamment par le critique d’art Serge de Diaghilev. Cette association a pour objectif de synthétiser diverses formes artistiques telles que le théâtre, l’illustration et la décoration.

Entre 1908 et 1918, il travaille dans plusieurs revues en tant qu’illustrateur.

Les voyages d’Alexander Evgenevich Iacovleff

Il profite d’une bourse qu’il a reçue pour voyager et se rend en Espagne, en Italie, au Japon ou encore en Chine où il se lie d’amitié avec l’écrivain Joseph Kessel.

La Révolution d’Octobre qui entraine l’installation des Soviets au pouvoir le pousse à ne pas revenir en Russie. Il s’installe alors à Paris à compter de 1920 et commence à exposer ses œuvres qui rencontrent un vif succès.

En 1920, il publie Dessins et Peintures d’Extrême d’Orient et en 1922 Le Théâtre chinois, puis il se rend aux États-Unis où il présente plusieurs expositions.

Entre 1922 et 1924 est organisée La Croisière noire, une expédition automobile qui prend place en Afrique. À cette occasion, Iacovleff est choisi pour être le peintre officiel et réalise près de 300 dessins au cours de l’événement. Entre 1931 et 1932, il est à nouveau peintre officiel lors de la Croisière jaune qui traverse cette fois-ci la Chine.

Il réalise les décors du mélodrame Sémiramis de Paul Valéry représenté en 1934 avec une musique d’Arthur Honegger. Il dirige ensuite l’école de dessins et peintures du musée des beaux-arts de Boston et reste quelque temps aux États-Unis avant de revenir à Paris où il s’éteint.

La côte d’Alexander Evgenevich Iacovleff

En 2018, Christie’s Londres a vendu une huile sur toile de 1932 intitulée Un concert intime à Hi, Indochine pour près de 14 000 €. Un dessin aquarellé et sanguine représentant une Danseuse espagnole atteignait quant à lui la somme d’un million d’euros quelques mois plus tôt.

De son côté Sotheby’s Londres adjugeait la même année pour un peu moins de 685 000 € un dessin aquarelle et sanguine daté de 1922 représentant Harlequin.

Expertiser et vendre une oeuvre d’Alexander Evgenevich Iacovleff

Si vous possédez une oeuvre d’Alexander Evgenevich Iacovleff ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Plus d'artistes