Alessio ISSUPOFF

Peintre d'origine russe , 1889-1957

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une oeuvre de Alessio ISSUPOFF et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Alessio ISSUPOFF

Prix d’une peinture : 500 – 40 000 €

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 100 – 5 000 €

Le Grand Tour de la Russie : 

Aleksej Vladimirovic Isupov, plus connu sous son nom italianisé Alessio Issupoff, est un peintre d’origine russe. Fils d’un tailleur et doreur d’icône, il se forme à la peinture auprès de son père, mais très vite, voulant donner à sa peinture l’expression de ses propres sentiments artistiques, le jeune Alessio quitte sa ville natale pour Moscou, où il fréquente l’École de peinture, de sculpture et d’architecture de la ville.  

Là, il est introduit aux milieux artistiques moscovites les plus influents ; de plus, il étudie assidument les œuvres exposées dans les plus grands musées de la ville et développe son goût artistique personnel, profondément ancré dans l’art contemporain russe et européen. Issupoff s’initia également à la peinture de genre auprès de Valentin Serov et débute un grand voyage en Russie, allant jusqu’aux confins de l’Oural et visitant également le Turkestan. Ce voyage influence considérablement sa peinture, et parmi ses œuvres les plus appréciées, on retrouve souvent ces visions de l’Asie centrale. 

Un artiste accueilli et célébré par l’Italie : 

Après un bref séjour à Samarcande, où Issupoff perfectionne sa technique de peinture à tempera sur panneau de bois, le peintre rentre à Moscou en 1921 ; commence alors la période la plus difficile de sa vie. Sans le sou, Issupoff est contraint de travailler pour le Régime, de portraiturer les grands dirigeants et de mettre en valeur l’armée rouge. 

Cinq ans plus tard, Issupoff déménage en Italie, où sa vie et son œuvre opèrent un changement radical : il connaît enfin le succès et expose pour la première fois en solo à Rome l’année même de son arrivée et en 1930, la Biennale de Venise consacre l’artiste. À cette époque, Issupoff dépeint de mémoire la Russie d’avant la révolution dans de larges paysages. La figure féminine, la scène de genre et les paysages sont ses thèmes de prédilection, souvent ponctués de chevaux, qu’il aimait à représenter. Il fut ainsi parfois qualifié de peintre orientaliste par certains critiques.

Une reconnaissance tardive dans son pays natal : 

  Rongé par la nostalgie de son pays natal, Issupoff tombe dans une sévère dépression à la fin de sa vie qui eut pour effet de l’isoler totalement et de le couper du monde. Dans ses dernières années, il ne peignait plus et n’assistait plus non plus à aucune des expositions qui lui étaient consacrées. Après sa mort en 1957, sa femme retourna en Russie et emporta avec elle les tableaux de son défunt mari, ce qui contribua fortement à faire connaître l’art d’Issupoff dans son propre pays. Ainsi, le musée de Vjatka, la ville natale de l’artiste, expose plusieurs de ses œuvres. 

Les œuvres peintes d’Alessio Issupoff passent régulièrement sur le marché de l’art, notamment italien, et certains amateurs n’hésitent pas à faire monter les enchères pour acquérir une toile de l’artiste, comme en 2008 chez MacDougall Arts à Londres, où une peinture intitulée The Steppe Bride a trouvé preneur à plus de 200 000 euros. 

Expertiser et vendre une oeuvre de Alessio ISSUPOFF

Si vous possédez une oeuvre de Alessio ISSUPOFF demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre oeuvre au meilleur prix.