Alexandre CALAME

Peintre et graveur suisse, 1810-1864

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Alexandre CALAME et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre tableau, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Alexandre CALAME

Prix d’une peinture signée : 1 000 – 100 000€

Estimation d’une aquarelle ou d’un dessin de l’artiste en vente aux enchères : 200 – 10 000€

L’avènement d’un grand peintre de paysages 

Peintre et graveur né en 1810, Alexandre Calame est issu d’une famille modeste en Suisse. Son père, Samuel David Calame est tailleur de pierre de profession dans la région de Neufchâtel, avant de déménager avec toute la famille à Genève en 1824. 

À la mort de son père, il aide sa mère en peignant des paysages suisses qu’il vend comme souvenirs aux touristes. C’est à ses 19 ans qu’il intègre l’atelier du peintre François Diday. 

Au début des années 1830 Calame décide de se consacrer entièrement à son art. Peintre de paysage, il voyage en Europe pour alimenter sa curiosité. 

En 1835, l’artiste devient professeur de dessin à Genève. Remarqué et primé au Salon du Louvre en 1839 pour son tableau «Orage à la Handeck», il reçoit de nombreuses commandes. Le grand peintre de paysages suisses est alors à l’apogée de son succès. 

À l’âge de 32 ans, il reçoit la croix de la Légion d’honneur. Son succès n’est plus à faire, mais sa santé fragile, le pousse à mettre un terme aux nombreux voyages qu’il entreprenait en Europe. 

Un artiste prolifique inspiré par la nature 

Alexandre Calame était un artiste aux multiples facettes, outre ses peintures, il a réalisé de nombreuses eaux-fortes, lithographies, aquarelles, études, dessins et croquis. Henri Laborde, rédige un texte sur l’artiste, paru dans «la revue des deux mondes» un an après son décès, qui n’est qu’éloge à son égard : «Les souvenirs qui se rattachent à la vie et au caractère de l’homme n’autorisent rien d’autre que le respect.» 

Son inspiration première a toujours été la nature, dans tous ses aspects, dès ses premières esquisses. Il est le maître du paysage alpin suisse et s’en fait une spécialité dès le début des années 1830.

La lumière est omniprésente dans ses toiles, tout comme les éléments de la nature presque palpables. L’eau, la neige, sont des éléments qui tiennent une part importante dans son œuvre et qu’il aime rendre le plus réaliste possible. 

Héritage d’un représentant majeur de la peinture suisse

Loin du superflu, les titres de ses œuvres rappellent souvent des paysages européens bien connus, comme le Mont-Blanc ou encore le mont Cervin. 

Nombre de ses œuvres ont été primées comme son tableau représentant «Le lac des Quatre-Cantons», peint en 1853 et acheté par Napoléon III. Ce tableau se trouve aujourd’hui dans la Collection Pictet. 

Artiste très productif, il a réalisé plus de 500 toiles, dont beaucoup se trouvent dans les collections publiques, au Musée du Louvre, au Kunstmuseum de Basel ou encore au musée d’art et d’histoire de Genève. 

Il arrive que des œuvres du peintre suisse se retrouvent sur le marché de l’art. En 2010, la maison Christie’s a vendu un tableau représentant un paysage et des ruines, peint en 1860, pour la somme de 324000 francs suisses, soit plus de 306000 euros.

Expertiser et vendre un tableau de Alexandre CALAME

Si vous possédez un tableau de Alexandre CALAME ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre tableau. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.