Alexej VON JAWLENSKY

Peintre russe expressionniste, 1864-1941

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une oeuvre de Alexej VON JAWLENSKY  et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Alexej VON JAWLENSKY 

Prix d’une peinture : 80 000 – 600 000 €

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 1 000 – 400 000 €

Des rencontres décisives : 

Jawlensky est un peintre russe expressionniste, issu d’une famille noble. Il était destiné à une carrière militaire comme son père ; cependant, l’année 1880 marque sa rencontre avec l’art : il assiste pour la première fois de sa vie à une exposition de peintures, lors de l’exposition mondiale de Moscou ; il commence alors à peindre de façon régulière des paysages de la steppe alors même qu’il est nommé lieutenant en poste à Moscou. Dans cette ville, alors en ébullition artistique, il fréquente les artistes et les collectionneurs, ce qui attise son intérêt pour l’art. En 1898, il est transféré à Saint-Pétersbourg et suit alors des cours à l’Académie des Beaux-Arts de la ville ; son rapport à la peinture change alors et devient un élément principal de sa vie. 

À Saint-Pétersbourg, il fait des rencontres essentielles pour sa vie personnelle et son style artistique : il se lie notamment d’amitié avec Ilia Répine, le peintre romantique et son élève Marianne Van Werefkin, qui le pousse à quitter l’armée pour poursuivre une carrière artistique et suivre les cours du grand Anton Azbe, peintre austro-hongrois qui a ouvert une école à Munich. L’école d’Azbe forme alors nombre de grands peintres russes dont Vassily Kandinsky. À cette époque, la peinture de Jawlensky est essentiellement constituée de natures mortes.

En 1905, il part travailler en Bretagne et expose, grâce à Diaghilev, cinq toiles dans la section russe du salon d’Automne ; ce salon sera pour lui l’occasion de rencontrer Henri Matisse et sa peinture s’en ressentira. De même, il rencontre, dès son retour à Munich, Jan Verkade, peintre nabi et moine mystique qui l’influence beaucoup au niveau de la force expressive des couleurs. Un peu plus tard, en 1908, il découvre également l’art de Van Gogh, dont il achète un des tableaux. 

La maison des Russes : 

Jawlensky passe tous ses étés en Bavière dans la « maison des Russes », en compagnie de peintres qui font tous partie de la Nouvelle Association des Artistes de Munich, formé de Kandinsky, Werefkin et Gabriele Münter (cette association deviendra par la suite le fameux mouvement Der Blaue Reiter : Le Cavalier Bleu). Jawlensky participe à cette époque à plusieurs expositions, dont, en 1914, à la première exposition de la Sécession Munichoise. La guerre éclate et il doit fuir en Suisse, comme nombre d’autres artistes. À Zurich, il vit de manière très simple et peint essentiellement les paysages qu’il voit de sa fenêtre : il commence sa série des Variations qui le mènera vers une peinture de plus en plus dépouillée. Cette ville l’amène également à fréquenter Jean Arp et Marie Laurencin. Toute sa vie, Jawlensky s’est nourri de ses rencontres pour alimenter la diversité de son œuvre.

Une production bien documentée : 

Les dernières années de la vie de Jawlensky sont essentiellement consacrées à la promotion de son art hors des frontières de l’Europe, notamment aux États-Unis grâce à l’intermédiaire du groupe des Quatre Bleus, dont font également partie Paul Klee, Kandinsky et Feininger. De plus, dès 1927, il fait la rencontre de Lisa Kümmel qui l’aidera à dépouiller, classer, analyser et cataloguer son œuvre jusqu’à la fin de sa vie. 

Ses peintures, parce qu’elles sont nombreuses, passent souvent sur le marché de l’art et décrochent généralement de belles enchères, telle la dernière en date, une nature morte de ses débuts, passée en vente chez Christie’s le 6 février 2020, adjugée plus de 180 000 euros. En France, une Vue de Murnau a été vendue plus de 30 000 euros chez Osenat en novembre 2019. 

Les œuvres de Jawlensky se rapprochent visuellement des productions nabis, mais également de l’expressionnisme allemand ; si vous avez un doute, n’hésitez pas à faire expertiser gratuitement votre tableau sur Mr. Expert !

Expertiser et vendre une oeuvre de Alexej VON JAWLENSKY 

Si vous possédez une oeuvre de Alexej VON JAWLENSKY demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre oeuvre au meilleur prix.