Carla ACCARDI

Peintre italienne du XXe siècle , 1924-2014

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Carla Accardi  et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste CARLA ACCARDI

Prix d’une peinture signée ACCARDI en vente aux enchères : 10 000 – 100 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 50 – 500 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 1 000 – 10 000 €

Cote de l’artiste pour une sculpture : 1 000 – 20 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à ACCARDI, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Amitié et Avant-Garde italienne

Carla Accardi est une peintre italienne née en 1929 à Tripani et décédée en 2014 à Rome.

Elle étudie à l’Académie des Beaux-Arts de Palerme et à celle de Florence, dont elle sortira diplômée, avant de s’installer à Rome en 1946. De là, elle rejoint les mouvements avant-gardistes italiens et rencontre des artistes importants de la scène artistique italienne, comme Pietro Consagra (1920-2005), Ugo Attardi (1923-2006), Giulio Turcato (1912-1995) et Piero Dorazio (1927-2005), entre autres. C’est en côtoyant ces artistes que Carla Accardi change, dès l’année 1946, radicalement sa pratique de la peinture pour aller vers un art plus abstrait.

En 1947, et toujours à l’aide de ses fréquentations artistiques, Carla Accardi fonde l’un des groupes artistiques les plus importants de l’après-guerre : Forma 1, qui tente de concilier, en guise de réponse au fascisme, art abstrait et marxisme. Le groupe, qui considère la peinture comme une forme pure abstraite et qui rejette tout lien avec l’art italien des vingt années précédentes, expose ses œuvres à Rome dès 1947.

Expérimentations abstraites

Trois ans plus tard, en 1950, Carla Accardi expose pour la première fois en solo à la fameuse Galerie Âge d’Or. Ses premières œuvres se composent d’éléments géométriques colorés d’inspiration cubiste, bien que toujours totalement abstraites. Dans les années 1950, Accardi poursuit ses recherches révolutionnaires dans l’abstraction et expose à Rome, à la Galerie Nationale d’Art Moderne, et en France où le critique d’art Michel Tapié considère grandement son art. C’est à cette époque qu’elle commence à peindre en noir et blanc et à introduire des signes calligraphiques dans l’art abstrait.

Dans les années 1960, c’est le grand retour de la couleur avec des toiles comme Stella et Stella II. Puis, l’artiste expérimente le célèbre sicofoil, une matière plastique transparente sur laquelle elle peint, à la place de la toile. C’est le cas de l’œuvre Seigni’ 68 dans laquelle les couleurs vives rouge et verte s’entremêlent pour jouer sur des effets de transparence en laissant visible la structure de l’œuvre.

Lors de la vente du 26 et 27 novembre 2019, l’œuvre fut adjugée 60 000 euros par Sotheby’s (Milan). Suite au succès de ces œuvres, Carla Accardi poursuit ses expérimentations avec le sicofoil, cette fois-ci l’exploitant de manière sculpturale, créant des tentes telles que l’œuvre Triplice Tenda (1969). Ces œuvres ouvrent la voie à une nouvelle réflexion sur l’architecture éphémère, la domesticité et l’utilisation de l’espace. Elles aboutiront à l’exposition Ambiante./arte. Du Futurism au Body Art élaborée par le curateur Germano Celant à la Biennale de Venise en 1976. Carla Accardi est alors au sommet de sa carrière.

Consécration et postérité

En 1980, notre artiste retourne à la peinture sur toile et entremêle des signes et des formes colorées sur une toile brute. Illustre parfaitement cette période l’œuvre Nerorosso Riquadro (80 x 100 cm) de 1984 vendue 61 450 euros par Sotheby’s (Milan) le 26 novembre 2007.

Alors que l’artiste est mondialement reconnue pour ses nombreuses expérimentations dans l’art abstrait, sa première exposition solo aux États-Unis se tient au MoMa en 2001. Aujourd’hui encore, l’artiste décédée en 2014 est considérée comme l’une des plus grandes figures de la scène avant-gardiste italienne, ses œuvres ayant influencé l’Arte Povera, l’un des plus grands courants artistiques italiens des années 1960.

Expertiser et vendre une œuvre d’ACCARDI

Si vous possédez une œuvre de CARLA ACCARDI ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.