Gerard DAVID

Peintre primitif flamand , 1460-1523

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Gerard DAVID et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Gerard DAVID

Prix d’une peinture signée : 3 000 –  3 000 000 €

Une formation mystérieuse : 

Gérard David né à Oudewater vers 1460 est un des plus grands peintres primitifs flamands et l’un des derniers représentants de l’école brugeoise, dont les grands maîtres sont notamment Jan Van Eyck, Petrus Christus et Hans Memling. On ne connaît que très peu de choses de la formation de ce peintre sinon qu’il passe très certainement par Harleem avant de s’inscrire en 1484 comme maître à la guilde de Saint-Luc de Bruges.

Son statut social devait être assez élevé puisqu’en 1496 il épouse la fille du doyen de la guilde des orfèvres de la ville. Puis, en 1507, il fait partie de la confrérie de Notre-Dame de l’Arbre-sec, riche confrérie qui rassemblait la plus haute société brugeoise, dont le duc de Bourgogne. Gérard David est donc, de son vivant, reconnu comme un peintre d’exception. 

Un peintre redécouvert : 

À la mort d’Hans Memling en 1494, Gérard David est très certainement le plus grand artiste de Bruges, à la renommée internationale, bien qu’il souffrit d’une méconnaissance absolue par les historiens de l’art jusqu’à sa redécouverte à la fin du XIXe siècle par l’historien James Weale. La première période de Gérard David est très fortement marquée par l’influence de l’école de Gand, notamment dans la manière de traiter les motifs et les personnages, accordant aussi une très grande importance aux paysages. Son arrivée à Bruges marque également une certaine influence d’Hans Memling dans sa peinture, qu’il abandonnera petit à petit à partir de 1500, utilisant des tons généralement assez sombres, tirant sur le bleu nuit et employant le clair-obscur. 

À partir de 1506, Gérard David reçoit la commande d’un retable pour l’abbaye de Cervara en Ligurie, ce qui témoigne de sa grande notoriété ; dès lors, son style s’italianise quelque peu, ses perspectives sont plus abouties et ses recherches picturales vers un éclairage dramatique s’accentuent. Après 1510, le maître brugeois ne peint plus que des œuvres de petites dimensions dans un style plus doux, aux lumières moins contrastées, avec une utilisation experte des glacis, magnifiquement illustrée par Le repos durant la fuite en Égypte, conservé au musée du Prado. 

Des œuvres rares : 

Le seul tableau parfaitement authentifié du maître est celui de La Vierge entre les vierges, réalisé en 1509 pour le couvent des Carmélites de Sion à Bruges et aujourd’hui conservé au musée des beaux-arts de Rouen. Le reste des œuvres données au grand maître brugeois (et conservées dans les plus grands musées européens tel le Musée du Louvre, le Prado et le Groeningemuseum de Bruges) sont des attributions plus ou moins certifiées. 

Comme tous les grands peintres primitifs flamands, tels Hans Memling ou Rogier Van Der Weyden, la côte des œuvres de Gerard David sur le marché de l’art est extrêmement haute, car les toiles sont très rares. Ainsi, le record d’enchères pour une œuvre de l’artiste a été établi en 2018 chez Christie’s à Londres, pour une sainte famille, adjugée 4 630 000 euros. 

Expertiser et vendre une oeuvre de Gerard DAVID

Si vous possédez une peinture de Gerard DAVID ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.