Gholamhossein NAMI

Artiste iranien, 1936

Vous avez des questions ?

Cote, prix et estimation de l’artiste Gholamhossein NAMI

Prix d’une peinture signée Nami : 3 000 – 200 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau de l’artiste, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une enfance inspirante

La formation artistique de l’artiste iranien Gholamhossein Nami a lieu en deux temps : celle-ci débute à Téhéran au sein de la Faculté des Arts de l’Université de la ville, et se poursuit aux États-Unis à l’Université du Wisconsin.

Nami grandit à Qom ville bordant le désert. Des paysages de son enfance, dont il retire une réelle inspiration créatrice, émergent des thèmes de choix pour la mise en œuvre de son art.

L’artiste maintient un ancrage fort au territoire dont il anime ses compositions. Le désert tient une place de choix dans ses questionnements et représentations.

Nami, praticien et éducateur

Son orientation artistique s’inscrit dans la mouvance de l’art conceptuel, et ainsi il apparaît dans les années 1970 comme porte-étendard dans son pays de cette nouvelle génération d’artistes regroupé sous le nom du courant Groupe libre des peintres et des sculpteurs en Iran, tous désireux d’impulser de nouveaux élans à l’art de leur temps.

Son approche de la surface en trois dimensions dans ses monochromes blancs a suscité l’intérêt au sein de sa production.

Par ailleurs si ses visées évoluent, il se plaît à tout le temps questionner le lieu et tache d’établir un dialogue pérenne entre le temps et l’espace.

Il ancre ses réflexions au travers de lieux et formes plus tangibles comme le territoire ou la route. Ainsi dunes et lumière diffuse, strates atmosphériques et superpositions géométriques, allusives à l’espace terrestre, mais aussi céleste, se côtoient au sein de ses compositions.

Ces espaces au sein desquels s’installe une forte tension entre abstraction et figuration sont le véhicule privilégié de son message artistique.

Ses enseignements de la peinture depuis 1964 et jusque dans les années 1988, lui ont valu d’occuper divers postes ou sein de divers établissements. Il a par exemple enseigné pendant près de vingt ans au Secondary School of Fines Arts for boys and girls de Téhéran, ou encore au sein de la Scool Decorative Arts.

Une présence sur les scènes iranienne et internationale

Si durant sa carrière, Nami a participé à de nombreuses manifestations artistiques dans son pays, il s’est également illustré en Espagne et aux États-Unis.

Plusieurs de ses peintures sont conservées en Iran à Téhéran, au musée d’art contemporain. Quelques-unes ont rejoint les collections des institutions américaines de Milwaukee ou Philadelphie.

L’une de ses toiles réalisée en 1978, une huile sur toile selon un module en triptyque, a été vendue 62 500 $ chez Christies. Il s’agit d’une variation sur le thème de la Voie lactée.

Si l’artiste s’est installé au Canada depuis plusieurs années, il continue à effectuer des séjours en Iran.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Plus d'artistes