Jacques Antoine VOLAIRE

Peintre de vedute français, 1729-c.1802

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de Jacques Antoine VOLAIRE IL CAVALIER

Prix d’une peinture signée Dufy en vente aux enchères : 5 000 – 200 000 €

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle : 600 – 12 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau, nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Volaire, le peintre voyageur

Pierre-Jacques Volaire — dit Le Chevalier Volaire — né à Toulon en 1729 et mort en 1799 à Naples est un peintre français, considéré comme une figure majeure du védutisme.

Il entame son enseignement artistique au sein de l’atelier de peinture de l’arsenal maritime de Toulon. C’est sa présence dans cette ville du Var qui propulsera sa carrière de peintre local au statut de peintre royal puisque c’est en 1754 que Volaire fait la rencontre de Joseph Vernet qui deviendra son mentor pour la réalisation d’une commande du roi Louis XV reçue par ce dernier : les Ports de France. Commence alors un long voyage pour les deux artistes qui parcourent ensemble les ports de Dieppe, Bordeaux, Bayonne et La Rochelle.

Au retour de cette expédition, Volaire poursuit sa carrière individuelle en se rendant d’abord à Rome puis à Naples pour s’y établir. Cependant, Volaire ne s’installera pas définitivement, préférant, au terme de plusieurs années, revenir en France. Il devient, dans la foulée, membre correspondant de l’Académie de peinture et de sculpture de Marseille. Sa renommée lui permet alors de se faire acheter par le roi Louis XV un de ses tableaux inspirés par son séjour italien.

L’influence italienne chez Le Chevalier Volaire

À l’origine peintre d’un genre presque classique ou néo-classique sous l’influence de Vernet, Volaire tend, au gré de ses expériences et surtout, du fait de son voyage italien, vers un style beaucoup plus original. Ainsi, membre de l’avant-garde de la communauté artistique, Volaire invente un genre de paysage qui se rapproche du pittoresque et même du préromantisme, tant les couleurs et le caractère quasi dramatique de ses œuvres contrastent avec son temps.  

Le Vésuve, qui connaît un fort pic d’activité entre 1750 et 1800, inspirera notamment Volaire lors de son séjour napolitain, constituant même un motif qui figurera parmi ses plus célèbres.

Des fins du monde théâtrales 

Spécialiste de la représentation des catastrophes naturelles, en particulier des éruptions du Vésume, l’Art volairien est avant tout un Art de la mise en scène de scénarios apocalyptiques. L’Éruption du Vésuve depuis l’Atrio del Cavallo, vendu aux enchères à Nevers en 2019 pour le prix marteau de 319 000 euros, démontre toute la maîtrise du maître dans sa construction de tableaux dignes des plus grandioses fins du monde. 

Le vivacité de la lave coulant sur les terres et gagnant la mer à l’horizon, faisant face au peuple venu observer ce spectacle de la nature, alors même que le volcan continue d’émettre des nuages de fumée, fait de Volaire un remarquable peintre du védutisme, tout en le dissociant des motifs traditionnels employés par ce mouvement.  

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.