James BARRY

Peintre et graveur d’origine britannique, 1741-1806

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de James BARRY et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste James BARRY

Prix d’une peinture signée : 600 – 600 000 €

Estimation d’une estampe : 200 – 200 000 €

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle en vente aux enchères : 500 – 45 000 €

Un peintre marqué par son Grand Tour : 

James Barry est un peintre et graveur d’origine britannique, considéré comme étant l’un des pionniers du romantisme britannique en peinture. Très tôt, le jeune Barry montre des prédispositions exceptionnelles à la peinture, il étudie dans un premier temps auprès d’un peintre local puis se forme à Cork, où il passe pour être un prodige de la peinture. En effet, dès l’âge de 17 ans, Barry produit ses premières huiles sur toile et à 22 ans il expose à Dublin ses premiers grands formats aux thèmes mythologiques et allégoriques.  

En 1763 à Dublin, Barry fait la rencontre d’Edmond Burke qui finance son Grand Tour ; le peintre part alors étudier à Paris en 1765 puis à Rome de 1761 à 1771 où il est profondément marqué par les peintures de la Renaissance italienne qui le poussent à produire des œuvres teintées d’une grande portée morale. 

Un artiste au caractère impétueux : 

Revenu à Londres, les ambitions picturales de Barry s’écrasent contre un milieu artistique conservateur, assez peu enclin à commander de la peinture d’histoire. Néanmoins, le peintre s’évertue à produire de la grande peinture d’histoire (au contraire de ses contemporains portés vers le portrait) et en cela rejoint les préceptes de Joshua Reynolds, défenseur de la grande manière héritée de Poussin. Soutenu par lui, Barry est élu membre à la Royal Academy en 1773. Gonflé par l’accession à ce nouveau rang de la hiérarchie artistique, Barry entre en conflit avec nombre de peintres et de théoriciens, comme Winckelman par exemple ou encore avec l’académie elle-même, qui avait rejeté un de ses portraits. En 1782, Barry est nommé professeur à la Royal Academy mais là encore, ses opinions artistiques, parfois teintées de connotations politiques lui valent des ennuis, cette fois avec son protecteur, Joshua Reynolds. 

La vision de l’art selon Barry, qui entrait en totale opposition avec celle de l’Académie Royale, et sa ferveur à la défendre lui valut d’être exclut en 1799. En effet, Barry était totalement résolu à ne représenter que de grands et nobles sujets et c’est plutôt pour la force de ses convictions que pour sa peinture elle-même que le peintre est aujourd’hui reconnu. Outre ses peintures, Barry produit des gravures d’interprétations à l’eau-forte de ses œuvres ou dessins ; celles-ci représentent des majoritairement des scènes mythologiques et religieuses. 

Une reconnaissance posthume : 

Malgré son tempérament impétueux, qui lui valut de mourir seul et sans le sou, James Barry eut le droit à une reconnaissance posthume. Ainsi, son corps est inhumé à la cathédrale Saint-Paul de Londres, aux côtés de ceux de Sir Christopher Wren et Joshua Reynolds. De plus, la Tate Gallery consacra en 1983 une exposition-évènement consacrée à l’artiste, pompeusement intitulée « James Barry : the Artist as Hero » permettant une ample redécouverte de son œuvre par le grand public. 

La grande majorité des œuvres de James Barry passant sur le marché de l’art est constituée de ses eaux-fortes, très inspirées des œuvres grands maîtres italiens, comme dans le cas de Jacob réprimandé par ses amis, réalisée en 1777 et adjugée à Berlin plus de 37 000 euros en 2012. 

Expertiser et vendre une oeuvre de James BARRY

Si vous possédez une peinture de James BARRY ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.