Jean-Honoré FRAGONARD

Grand peintre d’histoire, de genre et de paysages, 1732-1806

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de FRAGONARD et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre tableau, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Jean-Honoré FRAGONARD

Estimation moyenne pour une photographie : 150 – 4 000€

Prix d’une peinture signée : 60 000 – 2 500 000€

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 1 000 – 150 000€

Prix de vente d’une estampe ou d’une gravure : 20 – 2 000€

Qui est Jean-Honoré FRAGONARD ?

Jean-Honoré Fragonard, dit Frago, est un peintre d’histoire, de genre et de paysages. Il se spécialise assez rapidement dans une peinture parfois qualifiée de rocaille ou de libertine dont les sujets principaux sont des scènes galantes. 

Un académicien destiné à la peinture d’histoire

Originaire de Grasse, Fragonard s’installe à Paris avec sa famille alors qu’il n’a que six ans ; son goût pour la peinture se manifeste très tôt et il devient élève de Jean-Siméon Chardin à l’âge de treize ans. Néanmoins, c’est réellement auprès de Boucher, le plus grand peintre de l’époque, que Fragonard développe ses dons picturaux. Celui-ci présente alors son jeune élève à l’Académie, où il remporte le grand prix de peinture en 1752 grâce à un tableau d’histoire Jéroboam sacrifiant aux idoles.

Une carrière dans le plus haut genre de la peinture semble alors toute tracée pour le jeune Frago, qui gravit rapidement les échelons de la hiérarchie académique : il entre à l’école royale des élèves protégés, part à Rome pour son Grand Tour accompagné du peintre Hubert Robert et de l’abbé de Saint-Non, un ami très proche et son principal commanditaire de l’époque.

À son retour d’Italie, il poursuit une carrière académique exemplaire et obtient même un logement au Louvre ; il rencontre un grand succès au Salon et est chargé de commandes prestigieuses, telle une partie du décor de la Galerie d’Apollon au Louvre. C’est alors que, contre toute attente, il quitte le genre de la peinture d’histoire pour se tourner vers la réalisation de peintures plus érotiques. 

Un immense succès populaire

Son nouveau style remporte le plus franc succès auprès des amateurs privés, mais également à la cour de Louis XV. Fragonard devient le peintre à la mode et aborde tous les genres avec bonheur en les teintant, toujours, d’une dimension libertine : scènes mythologiques et religieuses tel Renaud dans les jardins d’Armide, 1763, conservé au Musée du Louvre ou encore scènes de jeux dans des paysages enchanteurs, tel son grand chef-d’œuvre Les hasards heureux de l’Escarpolette, 1767, Wallace Collection, Londres. Il aborde ici le thème de la balançoire qu’il reprendra dans nombre de ses tableaux.

Ses scènes de genre, comme Jeune fille faisant jouer son chien sur son lit, 1765-72, fondation Cailleux, remporte un très grand succès populaire, Fragonard reprenant d’ailleurs les mêmes thèmes et les faisant varier presque à l’infini pour satisfaire aux demandes. Enfin, Le Verrou, 1776-79, Musée du Louvre, un des plus grands chefs d’œuvres de l’art français, témoigne également de sa maîtrise technique des coloris et de la composition, héritée de sa formation académique. 

Un artiste terrassé par la Révolution

Durant la Révolution française, Fragonard réside à Grasse puis, grâce à l’intermédiaire de Jacques-Louis David, il devient conservateur du tout nouveau Museum Central des Arts (aujourd’hui le Musée du Louvre). Sous le Consulat, tous les artistes sont expulsés du Louvre, il se retrouve alors sans le sou : il est vieux et sa peinture ne plaît plus dans une France désormais marquée par le néo-classicisme en art. Il meurt un an plus tard, dans l’indifférence quasi totale de ses contemporains. Heureusement, son héritage artistique est sauf et ses œuvres ornent aujourd’hui les cimaises des plus grands musées du monde ; elles s’arrachent également à prix d’or dans les ventes aux enchères, en témoigne un petit dessin, intitulé l’Éducation du Chien et vendu plus de 140 000 euros chez Artcurial en novembre 2019. 

Expertiser et vendre un tableau de FRAGONARD

Si vous possédez un tableau de FRAGONARD ou tout autre sculpture, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre tableau. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Plus d'artistes