Jean-Léon GÉROME

Peintre et sculpteur français, 1824-1904

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Jean-Léon GÉROME et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre tableau, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Jean-Léon GÉROME

Prix d’une peinture signée Gérome : 10 000 – 3 000 000€

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 200 – 6 000€

Cote de l’artiste pour une sculpture : 500 – 250 000€

Présentation de l’artiste

Un des principaux représentants de la peinture académique du Second Empire, promu grand officier de la Légion d’honneur et distingué lors des différentes Expositions universelles, Gérôme a également des talents de sculpteur. Il fut, incontestablement, un peintre de l’Histoire bien peu orthodoxe.

Créateur d’un nouveau courant : le mouvement néo-grec

Élève du peintre Paul Delaroche — formé par le peintre néoclassique Jacques-Louis David —, il le suivra en Italie quelques années avant de rentrer à Paris. À son retour, il se fait connaître au Salon de 1847 avec son huile Jeunes Grecs faisant battre des coqs pour laquelle il reçut la médaille d’or et devint ainsi le chef de file d’un nouveau courant : les néo-grecs.

Ce courant, conduit par Gustave Boulanger et Jean-Louis Hamon entre autres, cherche à s’écarter du néoclassicisme davidien et ainsi renouveler la peinture de genre européenne en faisant référence, avec une certaine érudition, à l’antiquité grecque à l’aide de scènes intimistes et de décors archéologiques.

De l’Orient fantasmé aux scènes historiques idéalisées

Dès 1857, Gérôme effectue de multiples voyages en Égypte et s’inspire de ses paysages inconnus pour ses peintures. En effet, la visite de l’Orient s’est transformée en voyage initiatique pour les peintres européens comme Delacroix ou Ingres en recherche d’un renouvellement de la peinture académique. Le succès du mouvement pictural de l’orientalisme révélant combien l’Orient fut avant tout pour les artistes une terre de couleurs. La réalisation des tableaux de Gérôme repose sur une recomposition en atelier de scènes inspirées de ses excursions, tels La Porte de la mosquée El-Hasanein, Le charmeur de serpent ou encore Promenade au Harem.

Jean-Léon Gérôme est également connu pour ses scènes historiques très théâtralisées et idéalisées par rapport aux tableaux d’histoire traditionnels, comme le préconisait alors Napoléon III. Comme le courant orientaliste, le peintre reconstruit le réel à l’aide de ses connaissances historiques et son imagination. Peuvent être cités Louis XIV et Molière ou encore Réception du Grand Condé à Versailles.

Sculptures polychromes et précieuses

Gérôme commencera sa carrière de sculpteur sur le tard, la cinquantaine passée, et présentera son groupe Les Gladiateurs inspiré de ses propres peintures à l’Exposition universelle de 1878. La caractéristique de ses sculptures est que la majorité d’entre elles sont polychromes, inspirée des sculptures antiques et faits rares à l’époque ; à l’instar de sa Bellone, sculpture polychrome en ivoire. Il réalisa également une série de bustes de conquérants, utilisant l’or, l’argent et gemme, tels Bonaparte entrant au Caire ou encore Frédéric Le Grand.

Il paraît opportun de souligner que Gérôme est l’un des premiers artistes à s’être fait photographier devant ses créations, peintes et sculptées. Par ailleurs, à sa mort, l’artiste a légué la reproduction photographique de l’ensemble de ses œuvres à la Bibliothèque nationale de France.

Son inimitié envers les avant-gardes, notamment envers les impressionnistes qu’il considérait comme le « déshonneur de l’art français », fera tomber son œuvre picturale dans l’oubli après sa mort, avant d’être redécouverte et admirée à la fin du XXe siècle. Son influence sera alors primordiale dans les décorations des péplums du cinéma italien et productions hollywoodiennes.

Parmi ses œuvres principales peuvent être citées : Jeunes Grecs faisant battre des coqs (1846) ; Phryné devant l’aréopage (1861) ; Bonaparte devant le Sphinx (1867) ; Le marchand de couleur (1890).

Ventes aux enchères notables

  • Christie’s Londres, 2008, Femme circassienne voilée, 2 582 877 € (enchère record) ;
  • Christie’s Londres, 2018, Arnaut and two whippet dogs, 762 440 € ;
  • Christie’s Londres, 2018, Arnaut fumant au nez d’un chien, 1 234 453 €.

    Expertiser et vendre un tableau de Jean-Léon GÉROME

    Si vous possédez un tableau de GÉROME ou tout autre sculpture, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

    Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre tableau. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

    Les artistes qui pourraient vous intéresser

    Plus d'artistes