Jules TAVERNIER

Peintre franco-américain du XIXe siècle, 1844-1889

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Jules TAVERNIER et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre tableau, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Jules TAVERNIER

Prix d’une peinture signée : 500 – 50 000€

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 300 – 3 000€

Ses débuts en Europe

Jules Tavernier est un peintre français né à Paris en 1844 et mort à Honolulu en 1889. 

Il commence à étudier la peinture à l’école des beaux-arts de Paris à l’âge de 16 ans, où il est notamment l’élève du peintre Félix-Joseph Barrias. Sa première exposition a lieu quatre ans plus tard, au Salon de Paris.

Durant la guerre franco-allemande il s’engage comme soldat et artiste reporter. Ses dessins du siège de Paris sont envoyés à Londres par ballon pour y être publiés. Il quitte l’Europe pour l’Amérique en 1872. 

Vers l’Ouest et au-delà

Arrivé à New York, il est employé par le Harper’s Weekly comme illustrateur. Lui et son collaborateur Paul Frenzeny se joignent ensuite à la campagne du général Smith et documentent pour le journal leur périple vers l’Ouest. Tavernier produit des gravures sur bois et parmi les premières peintures et illustrations de rituels Sioux. Il atteint la Californie et San Francisco à l’été 1874. 

De là il participe à la fondation du Bohemian Club. La presse le surnomme le « bohemien des bohemiens » à cause de son caractère joyeux et bouillonnant. Il est aussi vice-président de la San Francisco Art Association et responsable de la Palette Club

Il s’établit finalement à Monterey en 1875, et ouvre avec le peintre Julian Rix un studio d’artistes. Le lieu a du succès. Oscar Wilde, de passage à San Francisco, se rendra à l’une des studio party. Connu pour ses extravagances, le Crazy Frenchman épouse Lizzie Fulton en 1877. 

Ses peintures se vendent bien, mais il mène une vie décousue et peu responsable. Il s’endette, et finit par se brouiller avec Frenzeny. Au début des années 1880 il fuit la ville, et se dirige vers le sud. Il peint les paysages du Yosemite et de la Colombie-Britannique et arrive à Hawaï, qu’il ne quittera plus. 

Tavernier, peintre tragique

Passionné par les volcans éruptifs de l’île, qu’il appelait son « paradis », il fonde avec Joseph Strong et Charles Furneaux la Volcano School, dont il devient le plus éminent représentant. Il réalise sur ce thème une centaine de pastels et peintures à l’huile, certaines de dimensions spectaculaires. 

Mais son tempérament le rattrape, et son goût trop prononcé pour la boisson et ses nombreuses dettes poussent sa femme Lizzie à le quitter en 1887. Il meurt deux ans plus tard. Ses amis du Bohemian Club le gratifient d’une pierre tombale portant l’épitaphe : « des artistes français de Californie, il était probablement le plus talentueux et tragique ».

L’artiste est notamment reconnu pour ses périodes amérindienne (Campement de Sioux, Meeting Betwen Spotted Tail and Red Cloud, En attendant Moctezuma…) et hawaïenne (une soixantaine de tableaux de volcan, dont le cyclorama Kilauea, toile de cent vingt-huit mètres, perdue aujourd’hui). Le réalisme documentaire de sa peinture est aussi influencé par les éclairages novateurs de l’impressionnisme, notamment dans ses paysages crépusculaires et nocturnes. Ses laves en fusion surmontées de lunes vertes frôlent parfois le fantastique. 

Tavernier ne terminait pas toujours ses œuvres, et nombre d’entre elles disparurent vraisemblablement dans un malheureux incendie. Ce qu’il en reste est aujourd’hui conservé dans de nombreux musées américains, notamment le Honolulu Museum of Art, le Society of California Pioneers, le San Diego Museum of Art ou encore le Stark Museum of Art d’Orange. La première rétrospective sur son travail a lieu en 2014, au Crocker Art Museum de Sacramento, exposant une centaine de pièces.

Expertiser et vendre un tableau de Jules TAVERNIER

Si vous possédez un tableau de Jules TAVERNIER ou tout autre sculpture, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre tableau. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Plus d'artistes