Krishen KHANNA

Peintre pakistano-indien du XXe siècle, 1925

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Krishen KHANNA

Prix d’une peinture signée Khanna : 4 000 – 100 000€

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 1 000 – 7 000€

Cote de l’artiste pour une estampe : 500 – 1 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau de l’artiste, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une formation autonome

Krishen KHANNA est un peintre pakistano-indien né en 1925 à Lyallpur. Il vit et travaille aujourd’hui à New Delhi. 

En 1940, il entre comme élève à l’Imperial Service College de Winsdor, en Angleterre. De retour à Lahore, il effectue un apprentissage avec Sheikh Ahmed, un peintre du Bangladesh. L’artiste l’encourage alors à peindre d’après nature.

En 1948, Krishen Khanna s’installe à Bombay avec sa famille. Il y exerce l’activité de banquier. En parallèle, et ce dès 1950, il entretient des relations étroites avec le groupe des artistes progressistes de Bombay, poursuivant ainsi une formation autodidacte en peinture. 

L’art ou la banque ?

En 1953, l’artiste s’installe à Madras et s’intéresse à la musique carnatique, la musique traditionnelle indienne. Cette influence se ressent vivement dans ses œuvres.     

En 1961, après 14 ans de loyaux services, Krishen Khanna quitte son poste de banquier pour se consacrer à son activité artistique. 

En 1962, grâce à la bourse Rockefeller, il fait un séjour au Japon. Dès lors, l’artiste s’inspire profondément de la calligraphie asiatique et des œuvres à l’encre de Chine. Il exécute alors tout un ensemble d’œuvres sur papier de riz. 

En 1962, puis en 1990 et en 2011, il reçoit plusieurs distinctions de la part du gouvernement indien qui atteste de son talent. 

En 1964, il retourne à New Delhi.

Dans les années 1970, la guerre au Bangladesh l’incite à créer une série de peintures politiquement engagée intitulée « The Game ». 

En 1980, Krishen Khanna a reprend le thème de la souffrance individuelle en décrivant la trahison du Christ. De façon plus générale, ses œuvres sont une critique sociale de l’Inde dans les années 1970. 

KHANNA, un artiste engagé

L’artiste dépeint souvent des œuvres d’inspiration chrétienne, pour dénoncer la violence du monde dans lequel il vit. Il concentre alors son art sur la représentation du Christ en tant qu’humain, et non plus en tant que Dieu, pour insister sur sa souffrance et sur la notion de sacrifice. 

On retrouve ces idées dans une œuvre célèbre, comme Blessings on a battle field (1999) où l’artiste mêle religion et inspiration médiévale pour évoquer les difficultés de la guerre. Cette œuvre fut adjugée 43 123 euros chez Christie’s New York le 12 septembre 2012. Lazarus, Come Forth, adjugé 164 301 euros (Christie’s, New York, 20 mars 2008), est un autre exemple de ce type qui atteste du succès de l’artiste dans les salles de ventes. 

L’artiste est aujourd’hui collectionné par les plus grands musées du monde et a exposé seul dans les plus grandes villes : New York, Londres, La Nouvelle-Orléans, Oxford…

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.