Mohammad EL RAWAS

Peintre et graveur libanais, 1951

Vous avez des questions ?

Cote, prix et estimation de l’artiste Mohammad EL RAWAS

Prix d’une peinture signée El Rawas : 2 000 – 50 000€

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 1 000 – 3 000€

Cote de l’artiste pour une estampe : 200 – 1 500€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau de l’artiste, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

El Rawas, débuts artistiques malgré le conflit

Natif de Beyrouth, Mohammad El Rawas débute sa formation artistique en suivant des enseignements de Beaux-arts au sein de l’Université libanaise. Une formation séquencée par le début du conflit libanais en 1975.

El Rawas est attiré dès son plus jeune âge par la pratique du dessin et de la peinture, sa passion est rendue possible par l’intercession de son premier professeur de dessin et les encouragements de son père.

Sa pratique de la peinture débute lors de son séjour marocain à Rabat, ville où il dispense des cours d’art au sein d’un établissement d’enseignement supérieur.

Suite à son emménagement à Londres financé à l’aide d’une bourse reçue de l’université libanaise, le jeune homme rejoint l’école d’art londonien Slade School of Fine Art, où il reçoit des enseignements techniques relatifs à la pratique de la gravure   

Un interprète à la croisée des chemins artistiques

El Rawas explore et mêle les techniques, croise les médiums, peinture et photographie, hybride les styles donnant naissance à un art singulier, nourri d’expérimentations et d’investigations artistiques et intellectuelles.

Les réalisations qu’il produit dans la suite de sa carrière s’inscrivent tout autant dans un dialogue avec l’imagerie issue de la culture populaire, que de solides références de l’art des maîtres ayant peuplé l’histoire de l’art. Il s’emploie à créer des œuvres comme véritables énigmes artistiques, en assemblant des éléments hétéroclites.

Si la guerre l’a bouleversé, jusqu’à cesser toute pratique artistique pendant deux années, El Rawas s’est également fortement imprégné de cette expérience afin de nourrir abondamment son œuvre de jeunesse, y restituant des images de violence.

À compter de l’année 1982, et pendant plusieurs décennies, El Rawas occupe un poste d’enseignant au sein de l’Institut des Beaux-arts de Beyrouth. Cet engagement dans l’enseignement ne lui laisse pas le loisir de se consacrer pleinement à son art.

Il parvient à retrouver son affinité créatrice lors depuis sa démission à ses fonctions d’enseignants en 2004.

El Rawas artiste de son temps

La toute première exposition personnelle d’El Rawas se tient à Beyrouth en 1979.

Son travail est par la suite présenté lors de nombreuses expositions collectives et personnelles. Certaines de ses œuvres ont été vendues sur le marché de l’art depuis 2010 entre 25 000 et 40 000 $.  

El Rawas poursuit sa pratique artistique de nos jours à Beyrtouth.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Plus d'artistes