Natan Isaevich ALTMAN

Peintre, sculpteur, illustrateur et décorateur de théâtre, 1889-1970

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Natan Isaevich ALTMAN et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Natan Isaevich ALTMAN

Prix d’une peinture : 200 – 120 000 €

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 30 – 60 000 €

Obtenir la synthèse entre tradition juive et avant-garde : 

Natan Isaevich Altman, plus communément appelé Natan Altman est un peintre, sculpteur, illustrateur et décorateur de théâtre, issu de l’avant-garde ukrainienne. Son parcours artistique est assez bien connu, il se forme dans un premier temps à l’Institut des Beaux-Arts d’Odessa, en même temps que Vladimir Baranov-Rossiné, qui comme lui sera fortement influencé par le mouvement cubiste.

Après son diplôme obtenu en 1907, Altman continue sa formation dans l’académie russe privée de Marie Vassilieff, établie à Paris ; durant cette période, il subit de plein fouet l’influence des avant-gardes européennes, notamment le cubisme. À cette époque, il vit également à La Ruche, à Montparnasse, où il côtoie notamment Marc Chagall, qui le considère comme un rival sérieux pour le titre officieux de figure dirigeante de l’école juive de Paris. Altman, comme Lissitzky, réussissent la synthèse difficile entre tradition juive, caractérisée par la représentation d’un art populaire, et les avant-gardes en place en Europe, notamment le cubisme.

Un art au service de la révolution bolchévique : 

De retour en Russie en 1912, Altman prend part aux expositions des grandes avant-gardes russes, notamment Exposition 0,10, aux côtés de Kasimir Malevitch. Néanmoins, il refuse un temps le suprématisme et expose des œuvres cubes futuristes, tel son grand chef-d’œuvre, le magnifique portrait de la poétesse Anna Akhmatova, réalisé en 1915.

Après la révolution de 1917, Altman participe aux décorations des fêtes révolutionnaires à Saint Petersburg en 1918 et à Moscou en 1921-28, où des milliers de « bons citoyens » participent à des reconstitutions. Altman dirigeait également la commission d’acquisition du département des Beaux-Arts, chargé de l’organisation artistique du pays aux côtés de Robert Falk, Vassily Kandinsky et Alexandr Rodtchenko avec qui il acquiert plus de 600 œuvres, appartenant souvent aux mouvements d’avant-garde, encore tolérés par le parti. Altman est d’ailleurs à cette époque qualifié « d’instigateur d’un nouvel art sans objet », rejoignant les positions suprématistes alors même qu’en 1921 Lénine autorise Altman à peindre son portrait. 

Postérité et théâtralité : 

Parallèlement, Altman fait publier à Berlin un périodique où il expose un pan tout à fait différent de ses créations russes, créant sa propre interprétation de l’art russe funéraire. Le théâtre également joue un grand rôle dans l’œuvre de Natan Altman, il travaille ainsi entre 1920 et 28 aux théâtres juifs de Moscou, où il produit et décore des pièces, ce qui le conduit à suivre une troupe pour une tournée à Paris. Là, Altman trouve enfin le libre champ pour exprimer toute la multiplicité de ses talents, il se fait notamment illustrateur et aquarelliste pour Les contes du chat perché de Marcel Aymé, qui eut un grand succès en 1935. Il retourna en URSS en 1936, où les autorités en place lui proposèrent de promouvoir son œuvre au travers d’une grande exposition si Altman acceptait de plaider le parti dans ses œuvres. Ce dernier refuse, doit fuir et se cacher et ne s’intéresse alors plus qu’au théâtre. 

Les œuvres d’Altman ont connu une grande postérité et ornent aujourd’hui les cimaises des plus grands musées. Sur le marché, elles se vendent également très bien, notamment pour les œuvres de sa première période comme Landschaft in blau, 1914, adjugée plus de 200 000 euros à Munich en 2008, établissant ainsi le record de l’artiste. 

Expertiser et vendre une oeuvre de Natan Isaevich ALTMAN

Si vous possédez une peinture de Natan Isaevich ALTMAN ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.