Oskar RABIN

Peintre et activiste russe, 1928-2018

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Oskar RABIN et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Oskar RABIN

Prix d’une peinture : 3 000 – 35 000 €

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 1 000 – 20 000 €

Estimation d’une estampe : 100 – 1 000 €

Un pilier de l’art non conformiste russe : 

Oskar Yakovlevich Rabin, dit simplement Oskar Rabin, est un peintre et activiste russe qui a contribué à l’établissement et à la définition du mouvement soviétique d’art non conformiste. Oskar Rabin, né à Moscou, se forme dans un premier temps à l’académie d’art de Latvia à Riga puis à l’institut Vassili Sourikov d’où il fut expulsé. 

À la fin des années 50, Oskar Rabin et sa femme, Valentina Kropiwnicki, comptent parmi les membres fondateurs du groupe de Lianozovo, nommé d’après le petit village hors de Moscou où les artistes se réunissent ; artistes et poètes y recherchent ensemble une nouvelle identité socioculturelle et explorent pour la plupart l’art abstrait, en opposition choisie avec le réalisme socialiste alors caractéristique de l’art de la propagande. 

L’exposition bulldozer : 

Dès cette époque, l’art de Rabin est marqué par la retranscription de la vie matérielle soviétique et de son absurdité. Pour ce faire, il explore les genres classiques du paysage, de la nature morte et des vues d’intérieurs, mais en inscrivant ses représentations dans la veine de l’expressionnisme européen des années 1920, c’est à dire en usant des déformations de perspective créant des constructions bancales, fortement cernées de noir et dans une palette restreinte. 

Le 15 septembre 1974, Rabin et sa femme, ainsi que d’autres artistes se réclamant du mouvement non conformiste exposent leurs œuvres près du parc Belaïevo à Moscou ; la réponse étatique ne se fait pas attendre et les autorités envoient des bulldozers détruire les œuvres, jugées non conformes au réalisme socialiste soviétique. L’exposition sera dès lors dénommée « L’exposition bulldozer ».

Une réhabilitation tardive en Russie : 

En 1978, Rabin émigre à Paris avec sa famille où il vit jusqu’à la fin de sa vie, connaissant la reconnaissance de son pays d’adoption, obtenant la citoyenneté française et exposant à de nombreuses reprises. De même, son pays d’origine, qui l’avait expulsé et saisit son passeport, lui restitue sa nationalité. En 2007, Oskar Rabin expose même au musée Pouchkine. Ses œuvres sont aujourd’hui conservées dans les plus grandes collections publiques, telle celle de la galerie Tretiakov, le musée d’art moderne de Moscou ou encore le musée d’état russe de Saint-Pétersbourg. À l’international, Oskar Rabin est considéré comme l’un des artistes les plus influents dans l’évolution de l’art de l’URSS vers les avant-gardes. 

Quant au positionnement des œuvres de l’artiste sur le marché de l’art, les peintures d’Oskar Rabin jouissent d’une cote assez élevée en Europe, en Russie et aux États-Unis où le record d’enchères de l’artiste a été établi en 2007 chez Sotheby’s New York pour une toile intitulée Baths (sniff eau de Cologne Moscow), adjugée plus de 200 000 dollars. 

Expertiser et vendre une oeuvre de Oskar RABIN

Si vous possédez une peinture de Oskar RABIN ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.