Osvaldo BORSANI

L’élégance industrielle, 1911-1985

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation du Designer Osvaldo BORSANI

Prix d’un mobilier signé en vente aux enchères : 1 000 – 50 000€

Estimation d’un luminaire : 200 – 15 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un meuble de l’artiste, nos experts en design sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une éducation artisanale

Osvaldo Borsani nait en 1911 à Varedo en Italie. Issu d’une famille de fabricants de meubles réputée, dès seize ans il commence à travailler dans l’ébénisterie de son père, l’Atelier Borsani Varedo. D’abord formé aux Beaux-Arts à l’Académie de Brera jusqu’en 1931, il obtient un diplôme d’architecte de l’École polytechnique de Milan en 1936. En 1933, il expose son projet de mobilier, la Casa Minima à la 5e triennale de Milan, et remporte la médaille d’argent, alors qu’il est toujours étudiant. 

Au sein de l’Atelier Borsani Varedo, Osvaldo Borsani conçoit un mobilier Art Déco luxueux et sur-mesure, qui contraste avec sa production ultérieure. Après-guerre, Osvaldo Borsani se lie d’amitié avec des artistes comme Lucio Fontana et Gio Pomodoro avec qui il produit des travaux à mi-chemin entre art contemporain et aménagement intérieur.

Le choix de l’industrie

Osvaldo Borsani regrettait la dimension artisanale de l’entreprise familiale, qu’il souhaitait voir se muer en véritable industrie. En 1953, il s’associe à son frère Fulgenzio pour créer la société Tecno, qui produit désormais des meubles en série. La première collection Tecno est présentée à la dixième Triennale de Milan en 1954. À cette occasion, le canapé D70 Sofa Bed, à la silhouette épurée laissant visible sa structure mécanique, obtient la mention d’honneur.

En 1967, Osvaldo Borsani s’allie à Eugenio Gerli pour concevoir le Graphis Office System. Grâce à lui, il rencontre à nouveau le succès à la Triennale de Milan en 1968. Ce système de mobilier de bureau modulaire, vendu à plus d’un million d’exemplaires, permet des combinaisons illimitées pour accompagner l’évolution d’une entreprise.

La production d’Osvaldo Borsani est profondément fonctionnaliste. L’inventeur du P40 lounge — un fauteuil pouvant adopter 486 positions différentes — aimait à qualifier ses créations de « machines à s’asseoir ». Son goût pour un mobilier adaptable et ergonomique, aussi élégants que confortables, explique sa spécialisation dans le mobilier de bureau. Toutefois, à l’image du fauteuil P32, l’élégance Art Déco qui traverse certaines de ses œuvres fait écho à ses débuts.

En 1970, perpétuant à sa façon la tradition de l’entreprise familiale, Osvaldo Borsani s’associe avec sa fille et son beau-fils dans la création du Centro Progetti Tecno. Ses recherches s’étendront à la conception globale de bâtiments publics et espaces urbains. 

Une reconnaissance continue

Osvaldo Borsani reçoit le Compassio d’Oro en 1962. En 2018, une rétrospective lui est consacrée à la Triennale de Milan. Ses œuvres font partie des collections de grands musées d’art moderne comme le MoMA ou le centre Pompidou.

La dimension industrielle de sa production est telle qu’aujourd’hui, il est possible d’acquérir un bureau ou une paire de fauteuils signés Borsani pour moins de 5 000 euros. Pour certains modèles comme la table de salle à manger T102 les prix peuvent descendre en dessous de 1 000 euros.

Osvaldo Borsani s’est éteint à Milan en 1985.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.