Otto Friedrich Theodor VON MÖLLER

Peintre russe, 1812-1874

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Otto Friedrich Theodor von Möller et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

La mort d’une carrière et la naissance d’une vocation

Cet artiste russe est né en 1812. Son père est officier de la marine avant de devenir ministre de la mer. Tout comme son père, le jeune Friedrich se destinait à une carrière dans la marine. Il devient officier en 1826. 

Friedrich a commencé à s’adonner à la peinture après avoir été blessé lors des insurrections de novembre 1830 en Pologne. Son talent ne passa pas inaperçu. Il décida alors de s’inscrire à l’Académie impériale des arts où il devint l’un des étudiants préférés de Karl Bryullov, peintre connu en Russie comme l’une des figures de la transition entre le mouvement néo-classique et le mouvement romantique. 

L’artiste expose pour la première fois en 1832 avec son tableau intitulé «Bataille d’Ostroleka». Trois ans plus tard, il est récompensé d’une médaille d’or par l’Académie pour ses œuvres dessinées. 

Le peintre part en Italie en 1838 pour parfaire ses connaissances artistiques. Sur place, il réalise beaucoup de portraits ainsi que des représentations bibliques et historiques, pour honorer la peinture de grand genre. 

De retour à Saint-Pétersbourg, l’artiste encourage la jeune génération d’artistes et enseigne son savoir-faire. Il continue d’honorer des commandes de premier ordre comme une série de peintures dédiées au Kremlin de Moscou ou encore une peinture intitulée «Porter la croix» pour la cathédrale Saint-Isaac de Saint-Pétersbourg. 

Une double inspiration au service de son art

Deux périodes artistiques se distinguent dans l’œuvre de Friedrich. La première tient son inspiration du peintre Karl Bryullov. L’émotion submergeait alors son art, dans des représentations très bien dessinées. Cette période est également marquée au début par son engagement militaire et la réalisation de nombreuses toiles historiques de batailles. 

Dans un second temps, lors d’un second voyage à Rome à la fin des années 1850, il s’intéressa aux idées des Nazaréens allemands et au style du peintre Johann Friedrich Overbeck, qui en est l’un des représentants. Il reprit les codes de ce courant artistique en donnant un nouveau souffle à l’art par la religion chrétienne et ses valeurs. Les titres donnés à ses toiles témoignent de l’influence de ce courant : «Le sermon de l’apôtre Jean», ou encore «La vision d’Alexandre Nevsky avant la bataille de la Neva». 

Reconnaissance et cote 

La plupart de ses œuvres sont aujourd’hui conservées dans les musées russes, mais également dans les galeries comme la galerie Tretyakov à Moscou. Important pour le paysage artistique du XXe siècle en Russie, sa renommée se limita en grande partie aux frontières nationales.

Peu de ses tableaux sont apparus récemment sur le marché de l’art. Seul son tableau intitulé «Kiss» («baiser») a été mis aux enchères en 2018. Il représente, à la façon d’un tondo italien (tableau de forme ronde), un jeune homme embrassant sur la joue, une jeune femme. Cette toile est d’inspiration nazaréenne. Vendue par la maison Schwab, cette toile a été adjugée pour la somme de 31237 dollars. 

Expertiser et vendre une oeuvre de Otto Friedrich Theodor von Möller

Si vous possédez une oeuvre de Otto Friedrich Theodor von Möller ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.