Richard GIBSON

Peintre miniaturiste, 1615-1690

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Richard GIBSON et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Richard GIBSON

Prix d’une miniature : 1 000 – 20 000 €

Une évolution sociale fulgurante : 

Richard Gibson, plus connu sous son surnom « Dwarf Gibson » dont il utilise les initiales pour signer ses œuvres, est un peintre miniaturiste spécialisé dans le portrait, qui travaille à la cour d’Angleterre durant les règnes de Charles Ier, Olivier Cromwell, Charles II, William III et Mary II. Bien que les premières années de sa vie nous soient inconnues, Richard Gibson semble avoir servi en tant que page dans une famille de Mortlake, qui reconnut ses talents artistiques et l’envoya se former auprès de Francis Cleyn, alors directeur de la manufacture de tapisserie de Mortlake.

Puis, dans les années 1630, Gibson travaille pour le Lord Chamberlain de l’époque, Philip Hebert, qui le révérait et notait assidument toutes les peintures que Gibson réalisait. Hebert fut un mécène et un protecteur puissant pour Gibson et l’introduit dans les plus hauts milieux aristocratiques, ce qui permit à Gibson de réaliser nombre de portraits aristocratiques, qui ont fait son succès. 

Un « nain du roi » médiateur politique et peintre miniaturiste à succès :

Devenu « nain du roi » en qualité de page de la garde-robe sous le règne de Charles Ier, Gibson ne s’est alors plus jamais éloigné des cercles les plus influents du pouvoir, réalisant les portraits des membres de la famille royale, ou encore de Cromwell, enseignant le dessin aux jeunes princesses Mary et Anne et allant même jusqu’à accompagner la jeune princesse Mary aux Pays-Bas pour son mariage avec Guillaume d’Orange en 1677. Son importance à la cour d’Angleterre est telle que la reine et le roi assistèrent à son mariage avec Anne Sheperd et nombre de peintres firent son portrait, tel Peter Lely en 1658, dans un tableau conservé à la National Gallery. 

La peinture de Gibson, très appréciée à la cour, est caractérisée par l’utilisation d’une palette plutôt sourde, aux tons doux, qui anticipe la vogue des miniaturistes du XVIIIe siècle. Dans les années 1650, le succès de Gibson était tel qu’il dut employer des assistants, ce qui rend parfois l’authentification des mains difficile. De plus, à cette époque, sa palette s’éclaircit suivant la mode propre à la restauration. Dès la fin des années 1650, Gibson est considéré comme l’un des plus éminents peintres miniaturistes. Son style ainsi que sa technique picturale sont fortement imprégnés de l’influence de Peter Lely. 

Un artiste loué pour ses qualités picturales : 

Richard Gibson a donc connu de son vivant une immense notoriété auprès des plus hautes sphères de la société anglaise. Deux poètes fort célèbres, Andrew Marvell et Edmund Waller lui dédièrent même des poèmes, dont une satire politique mêlée à des vers élogieux pour le peintre.  

Les miniatures de Richard Gibson sont plutôt rares sur le marché de l’art, mais elles sont néanmoins très prisées et trouvent aisément acquéreur lorsqu’elles sont authentifiées par le monogramme « DG ». Les prix varient selon la qualité et le personnage représenté, ainsi, un portrait de la duchesse de Cleveland a été adjugé près de 30 000 euros chez Christie’s à Londres en 2010. 

Expertiser et vendre une oeuvre de Richard GIBSON

Si vous possédez une miniature de Richard GIBSON ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.