Rudolf WACKER

Peintre autrichien du XXe siècle, 1893-1939

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Rudolf WACKER

Prix d’une peinture signée Wacker : 20 000 – 400 000 €

Cote de l’artiste pour une estampe : 80 – 2 000€

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 500 – 20 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un tableau du peintre, nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Un soutien familial indéfectible

Rudolf Wacker est né en 1893 à Bregenz. Il grandit dans un environnement familial prospère grâce à la carrière d’architecte à succès de son père. Ce dernier construit pour accueillir sa femme et ses quatre enfants une villa au tournant du XXe siècle dans cette région. La mère de Rudolf a acquis de son côté une certaine renommée pour ses qualités de chanteuse et musicienne. Rudolf en est très proche et lui consacre plusieurs portraits entre 1924 et 1926.

La passion de Rudolf pour l’art se manifeste précocement. Il reçoit pour y satisfaire le soutien et les encouragements de sa famille.

Sa formation artistique commence au sein du Collège de dessin industriel de Bregenz, et devait se poursuivre à Vienne où il entreprend d’intégrer l’Académie des Beaux-arts. L’échec à l’examen d’entrée en 1911 conduit le jeune homme à s’inscrire à l’école d’art de Weimar en Allemagne, non moins réputée pour l’époque. 

Le peintre autrichien Albin Egger-Lienz, illustrateur et graveur, ainsi que l’illustrateur allemand issu de l’expressionnisme, Walter Klemm, y sont ses professeurs.

Dans sa carrière Wacker porte un intérêt moins développé à l’égard de l’art autrichien, et affiche une nette prédilection pour l’art contemporain allemand. Son regard est par ailleurs admiratif de la richesse infinie de la peinture du XVIIe siècle. 

Une carrière artistique entravée

La Première Guerre mondiale a tôt raison de ce cheminement initial sans faute. Wacker est en effet mobilisé dès 1914. Il rejoint le service militaire, puis capturé par les Russes, est envoyé en Sibérie où il traverse cinq années rythmées par l’horreur quotidienne des camps de prisonniers. Cette expérience alimente bientôt sa perception artistique, qui se consolide à l’appui d’un solide vocabulaire expressionniste.

Wacker réalise des peintures mêlant ainsi l’expressionnisme et un vocabulaire stylisé issu du courant artistique de la Nouvelle objectivité qui tend à représenter le réel sans artifices.

Sa production artistique s’intéresse à la nature morte, le paysage, le portrait. Le succès n’est guère au rendez-vous lorsque Wacker expose des œuvres au musée du Vorarlberg en 1923, il y essuie de rudes critiques.

En 1922, Wacker a épousé Ilse Moebius modèle dont il s’inspire pour ses peintures. Elle lui donne un fils en 1929. 

Sa situation financière ne parvient jamais véritablement à se stabiliser et ne lui permet pas de subvenir aux besoins de sa famille. Wacker bien que l’une de ses œuvres soit acquise par un musée en 1928, peine à se déployer dans le paysage artistique de son temps. 

Wacker, l’instigateur du Phantastischer Realismus ou l’école du réalisme fantastique

Les tonalités de ses peintures sont sombres, l’atmosphère qui s’en dégage parfois fantastique. Le recours à des motifs surnaturels permet de qualifier certaines de ses œuvres de dérangeantes, et de classer de nos jours cet artiste, décédé brutalement à l’âge de 46 ans, comme le précurseur de ce qui a été identifié formellement comme réalisme fantastique. Cette dénomination est posée par le critique d’art d’allemand Franz Roh en 1925.

Wacker a participé à un événement majeur dans le monde artistique contemporain : la Biennale de Venise de 1934.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.