Thomas BLANCHET

Peintre français, 1614/17-1689

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Thomas BLANCHET et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Thomas BLANCHET

Prix d’une peinture : 3 000 – 40 000 €

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 1 000 € – 35 000 €

Une formation d’excellence : 

Thomas Blanchet est un peintre français actif à Lyon durant la seconde moitié du XVIIsiècle. Il se forme dans un premier temps dans l’atelier du sculpteur Jacques Sarrazin, l’un des sculpteurs les plus renommés du règne de Louis XIII, avant de se consacrer à la peinture, sous le patronage de Simon Vouet.

Puis, fort de son excellente formation, Blanchet initie son Grand Tour en Italie, où Nicolas Poussin et Andréa Sacchi lui prodiguent conseils et leçons. Le jeune Blanchet découvre également l’art de Michel-Ange, qui le marque profondément. En 1655, Blanchet est appelé à Lyon et s’établit définitivement en France. En 1676, il est reçu à l’Académie Royale de Peinture et de Sculpture sur la réception d’une peinture d’histoire, le genre le plus révéré, Cadmus tuant le dragon et semant les dents. Dès lors, il participe à la fondation de l’Académie de Peinture de Lyon, ouverte en 1681. 

Peintre officiel de la ville de Lyon : 

Dans sa ville natale, ses talents sont très vite reconnus et exploités, il est ainsi dès son retour chargé des grands chantiers d’embellissement de la ville, notamment de la décoration du nouvel Hôtel de Ville. Ainsi, avec Germain Panthot, peintre officiel de la ville de Lyon (Blanchet reprendra son titre à sa mort), ils réalisent l’escalier d’honneur et le Grand Salon, d’après des dessins fournis par le père Menestrier. Malheureusement plusieurs de ses œuvres ont disparu dans l’incendie qui ravagea une partie de l’hôtel de ville dès 1674, juste après l’achèvement du chantier. 

Thomas Blanchet produit également quantité de peintures de chevalet pour la municipalité et l’Église, notamment des portraits, des sujets historiques ou religieux. Ainsi, de 1662 à 1686, il travaille à la décoration de la chapelle de la Trinité. Blanchet reçoit également des commandes de particuliers dans une moindre mesure, ainsi de 1666 à 1668, il travaille pour Thomas de Moulceau à des vues perspectives de la maison des champs de la Gallée et dès 1670, conçoit le pavillon du domaine de Cornevent pour Constant de Silvecane. Le style de Blanchet est fortement marqué par l’influence italienne, notamment celle des artistes romains et bolonais et joue un rôle important dans l’introduction de la grande peinture classique à Lyon, réussissant la synthèse entre l’austérité de la peinture de Poussin et le lyrisme romain, dans un style ample et énergique. 

Renommée et positionnement sur le marché de l’art : 

L’art de Blanchet contribua fortement à faire de Lyon un grand foyer artistique au XVIIsiècle ; les décors peints et constructions du grand artiste émaillent la ville, de l’hôtel de ville au palais des beaux-Arts en passant par le palais de Roanne et les nombreuses églises : l’art de Blanchet est partout. Ainsi, pour son importance, son habilité à faire école et l’introduction de nouvelles formes dans le paysage artistique local, Blanchet a souvent été comparé à son contemporain Charles Le Brun. 

Ses toiles de chevalet ornent les cimaises des grands musées français et internationaux : musée des Beaux-Arts de Lyon, musée du Louvre, musée de l’Hermitage ou encore Nationalmuseum de Stockholm et participent à la connaissance des œuvres de l’artiste par le grand public. Ainsi, les œuvres de l’artiste lyonnais s’arrachent sur le marché de l’art, le record d’enchères pour une œuvre du peintre a été établi en 2005 chez Sotheby’s Londres pour une toile allégorique représentant Le Temps et la Vérité dévoilant l’Envie et la Discorde, adjugée plus de 65 000 euros. 

Expertiser et vendre une oeuvre de Thomas BLANCHET

Si vous possédez une peinture de Thomas BLANCHET ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.