Ufan LEE

Artiste et critique d’art d’origine sud-coréenne, 1936

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Ufan LEE et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre tableau, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Ufan LEE

Prix d’une peinture signée : 20 000 – 1 500 000€

Cote moyenne de l’artiste pour la vente d’une sculpture : 10 000 – 250 000€

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 3 000 – 40 000€

Prix de vente d’une estampe ou d’une gravure : 1 000 – 20 000€

Qui est Ufan LEE ?

Lee Ufan, né en 1936, est un artiste et critique d’art d’origine sud-coréenne, bien qu’il soit considéré par le Japon comme un de ses citoyens puisqu’il vit et travaille dans ce pays depuis ses vingt ans. En 1956, Lee Ufan entre au College of Fine Arts de Séoul, il y étudie la calligraphie et la peinture, mais également les grands philosophes orientaux, tels Laozi et Zhuangzi ; la même année il déménage au Japon où il étudie la philosophie occidentale ; ce fort bagage intellectuel, à la rencontre des philosophies orientales et occidentales influence et modèle durablement son œuvre et ses théories.

Le mouvement Mono-Ha

En 1968, Lee Ufan fait une rencontre décisive avec l’artiste Nobuo Sekine, tous deux sont complémentaires dans leur manière de concevoir l’art : Ufan se reconnaît dans le minimalisme artistique de Sekine et ce dernier trouve en Ufan le théoricien nécessaire à l’exploration intellectuelle de son art. Ufan devient alors le porte-parole et le théoricien du mouvement Mono-Ha, actif jusqu’au milieu des années 70, dont Sekine fait également parti.

Ce mouvement travaille essentiellement sur l’impact de l’homme sur les matières naturelles, en comparaison avec les matières naturelles non modifiées et tend à comprendre les rapports existants entre le naturel et l’artificiel. En 1971, plusieurs artistes du mouvement Mono-Ha sont présentés à la Biennale de Paris et certaines toiles monochromes de Lee Ufan font sensation auprès du public pour leur grand dépouillement. Son travail se porte en effet essentiellement sur la symbolique des matériaux : chaque œuvre se veut une étendue infinie. 

Dans ses nombreux textes théoriques, il explique aussi que chaque œuvre possédant une explication et créé dans un but prévisible ne peut être considérée comme art. Il prône également la subjectivité de l’œuvre d’art, qui apparaît différente à chaque spectateur. 

La consécration

Lee Ufan est un artiste mondialement connu et connaît aussi une grande reconnaissance dans son pays. En effet, il est à la fois artiste et académicien et est acclamé par le gouvernement japonais pour avoir contribué au rayonnement de l’art contemporain du pays. Ainsi, Ufan a depuis 2010, un musée qui lui est consacré à Naoshima, immense et rare honneur pour un artiste vivant, conçu par le très célèbre architecte japonais Tadao Ando. Ses œuvres se vendent d’ailleurs très bien au Japon, mais également en France, en témoignent les deux dernières œuvres vendues : une toile intitulée Correspondance, datant de 1994 et adjugé 100 000 euros chez Christie’s en juin 2019 et une huile Dialogue, réalisée en 2008 et vendue plus de 315 000 euros chez Artcurial le même mois. 

Expertiser et vendre un tableau de Ufan LEE

Si vous possédez un tableau de Ufan LEE ou tout autre sculpture, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre tableau. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.