William Michael HARNETT

Peintre américain - XIXe siècle, 1848-1892

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste William Michael HARNETT

Peinture : 2 000 – 300 000€

Dessin et aquarelle : 100 – 1 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un tableau signé de la main d’Harnett, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Harnett ou l’art de dépeindre l’inanimé

William Michael Harnett est né Clonakilty au milieu du XIXe siècle. Sa famille quitte l’Irlande peu après sa naissance et s’installe à Philadelphie en Amérique. Le peintre y obtient la nationalité américaine en 1868.

Sa formation artistique se déroule initialement à l’Académie des Beaux-Arts de Pennsylvanie où les Harnett ont élu domicile. Il y apprend la gravure. Il fréquente par la suite l’établissement d’enseignement supérieur de Manhattan le Cooper Union ainsi que la National Academy of Design de New York.

S’il porte un regard vers des maîtres hollandais du XVIIe siècle qui soient spécialistes du genre, comme Pieter de Claesz, Harnett excelle à sa manière au rendu de la nature morte. Sa pratique est probablement influencée plus directement par le peintre américain Raphaelle Peale, considéré comme le premier peintre de nature morte du XIXe siècle en Amérique. Harnett parvient à restituer de saisissants effets de trompe-l’œil privilégiant le détail.

Une singularité entretenue

Harnett se plaît tout au long de sa carrière à traiter des thèmes communs exploités dans un dialogue fécond avec son ami, le peintre John Frederick Peto : les billets de banque, les livres, les instruments de musique, les armes à feu. Le porte-lettres se distingue également dans la production de ces deux artistes. 

À ces objets usuellement peu valorisés en peinture, Harnett porte une attention toute singulière. Il leur confère une dimension à part entière en les représentant sur de petits formats, et se distingue ainsi pour son savoir-faire.

Harnett voyage durant six années en Europe, entre Londres et Paris, s’établissant à Munich de 1881 à 1885. C’est lors de cette excursion européenne qu’il peint son fameux After the Hunt, huile sur toile à laquelle il revient selon quatre versions. Le fond neutre et sans profondeur accueille des êtres inanimés et des objets de chasse. Cette peinture impressionne pour son style analytique direct, dont l’une des versions est conservée au De Young Museum de San Francisco. Cette œuvre s’inscrit en écho avec les natures mortes de Samuel Van Hoogstraten peintre et théoricien de l’art néerlandais du XVIIe siècle. 

Harnett : maître de l’illusionnisme ou d’un art fallacieux ? 

Harnett rencontre son public de son vivant, ses peintures connaissant alors un franc succès. Cela est contrebalancé par l’ombre pesante de la critique contemporaine qui lui reproche certains élans de supercherie. Après une période de discrédit, l’œuvre de ce peintre au registre fin, est tout de même réhabilitée, et ses toiles sont à nouveau recherchées au XXe siècle. 

Ses toiles ont aujourd’hui une belle place dans les plus grandes institutions à travers le monde :  notamment au sein de la collection Thyssen-Bornemisza de Madrid, de la Galerie nationale des arts de Washington, au Musée des Beaux-Arts du Canada, ou encore au Philadelphia Museum of Art.

La qualité picturale ne lui fera jamais défaut malgré une fin de carrière affectée de nombreux maux.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.