Fahr-el-Nissa Zeid

peintre turque du XXème siècle , 1901-1991

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

cote, prix et estimation de l’artiste Fahr-el-Nissa Zeid

Peinture : 3.300-962.700€

Dessin : 1.440-7.400€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Fahr-el-Nissa Zeid, nos experts s’en chargent.

Grandir dans une famille d’intellectuels ottomans

Née dans une famille ottomane de premier plan, passionnée de livres et d’art, Fahr-el-Nissa Zeid a été exposée depuis sa naissance aux coups de pinceau de son frère et aux peintures à l’huile de sa mère, Sara Ismet Hanim, sur des vêtements en soie accrochés aux murs de sa maison. Zeid a commencé à peindre dès son plus jeune âge et à dessiner des portraits à l’âge de douze ans. Son père, Mohammad Shakir Pacha, était diplomate, général, photographe et historien. Zeid et de nombreux membres de sa famille étaient considérés comme des modèles de l’intellectualisme ottoman. Zeid fut l’une des premières femmes à fréquenter l’Académie des Beaux-Arts d’Istanbul en 1920, où elle étudia auprès du peintre turc Namik Ismail. En 1928, elle se rend à Paris et se forme dans l’atelier de Stahlbach et Roger Bissière à l’Académie Ranson.

Des influences multinationales de l’abstrait

Chaque année, des visites dans diverses villes européennes avec Devrim ont éveillé l’inspiration de Zeid en l’invitant au monde de l’art moderne. Zeid, avec les treize artistes réunis sous le nom de « Nouvelle École de Paris », a organisé leur exposition à Paris au XXe siècle qui a accueilli de jeunes talents de différents pays et a ainsi ouvert la voie à différents mouvements artistiques. Une scène aussi fertile a grandement contribué à l’exposition de Zeid à une mosaïque de styles et de techniques des maîtres modernes. Tout aussi important, cela a permis à Zeid de trouver un foyer spirituel, reconnaissant l’aspect multinational de sa personnalité, car elle ne se considérait pas uniquement comme le produit de la tradition turque. Bien que l’art de Zeid soit essentiellement « abstrait », son style est unique et s’inspire du soufisme, la branche mystique de l’Islam. En effet, les œuvres de Zeid présentent de nombreuses similitudes, comme celles des « Fauves » (1905-1907) avec leur style pictural et l’utilisation audacieuse de couleurs pures, Picasso (1881-1973), et des « Cubistes » avec leur accent sur la géométrie, ou les compositions expérimentales de Piet Mondrian (1872-1944) avec ses lignes noires audacieuses. Elle est arrivée à son propre style unique d’une manière plus subjective et a excellé dans l’expérimentation d’aquarelles, de lithographies de composition, de collages, de sculptures en résine et de vitraux. En 1990, à Paris, l’exposition « Entre L’Orient et l’Occident, Peintures et Dessins : Un Retrospetif » inclut son expérimentation avec des os pour représenter des portraits, des figures et des formes.

Une influence certaine sur l’art moderne Turque et international

Compte tenu d’une œuvre aussi prolifique, il n’est pas surprenant que Zeid ait influencé le mouvement de l’art moderne tant en Turquie qu’à l’étranger. Considérée comme une pionnière de la peinture abstraite turque moderne, Zeid s’est joint en 1942 à un cercle de jeunes artistes turcs connus sous le nom de D-Group, avec lesquels elle a exposé ses œuvres. Plus tard, cinq ans après la mort de son deuxième mari en 1970, Zeid s’est installé à Amman, en Jordanie, où son fils Ra’ad vit encore aujourd’hui. C’est là que Zeid a fondé chez elle le Royal Fine Art Institute of Fahrelnissa Zeid, où elle a enseigné à un groupe d’artistes en herbe. Bien que le Fahrelnissa Art Institute n’ait duré que quatre ans, son héritage influent a marqué plusieurs artistes de renom, dont l’artiste Suha Shoman, fondatrice du Darat al Funum : Khalid Shoman Foundation », un centre visuel et culturel de la Fondation Khalid Shoman.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.