François Clouet

peintre français du XVIIème siècle, 1522-1572

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste François Clouet

Peinture : 159.400-728.000 €

Dessin : 4.600-810.000 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de François Clouet, nos experts s’en chargent.

Clouet père et fils

François Clouet est le fils du peintre Jean Clouet, peintre officiel de François Ier. François prend la place de son père lorsqu’il décède. Malgré ce prestigieux statut, la vie de ces deux artistes reste à ce jour très peu renseignée, qu’il s’agisse du père ou du fils.

D’après l’acte de décès de François, le peintre serait mort sans avoir été marié, mais aurait eu deux filles naturelles. À ce jour, aucune trace des travaux qu’il a effectués pour le monarque n’a pu être découverte, jusqu’à ce que ce dernier meurt et qu’il fallut réaliser et mouler le masque mortuaire du roi.

Les peintures qui nous sont parvenues

Des tableaux qu’il a peints, seuls deux exemplaires ont pu lui être attribués avec certitude du fait de la signature de l’artiste : Le portrait de Pierre Quth (exposé au Louvre) et Le Bain dit de Gabrielle d’Estrées. Cependant, d’autres toiles encore existantes peuvent potentiellement être de François Clouet, comme les portraits de rois de France : celui d’Henri II. On note également le portrait de Charles IX exposé au Kunsthistoriches de Vienne, et d’autres portraits comme celui de Claude de Beaune exposé au Louvre, Jeanne d’Albret ou encore celui de Marguerite de France exposé au Musée Condé à Chantilly.

Il est très probable que ces toiles furent réalisées par Clouet fils. En effet, environ une cinquantaine de ses dessins ont été conservés et se trouvent actuellement au Cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale de Paris, au musée Condé de Chantilly ainsi qu’au British Museum de Londres.

Il reste néanmoins complexe de lui attribuer entièrement ses œuvres, car il est peu aisé de faire la différence entre le coup de crayon de François Clouet et celui de certains portraitistes contemporains qui ont certainement été ses auxiliaires.

Les collections de portraits

À cette époque, les collections de portraits étaient une pratique très en vogue. Catherine de Médicis, par exemple, les annotait et les classait par famille.

Le fait de devoir deviner à quel peintre appartenait un dessin était un amusement très prisé, tandis que les personnes moins aisées pratiquaient ce hobby avec des gravures de moindre qualité par rapport aux dessins.

La reine Victoria collectionnait également les photographies des personnes issues de grandes familles.

Les dessins de Clouet se distinguent des œuvres habituellement collectionnées par leur grande expressivité ainsi que leur grande finesse par rapport à une production parfois honorable, mais souvent médiocre.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.