Giorgio De Chirico

peintre grecque du XXème siècle , 1888-1978

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Giorgio de Chirico

Peinture : 7.000-7.200.000 €

Dessin : 800-530.000 €

Estampe : 50-12.200 €

Sculpture : 600-155.000 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Giorgio de Chirico, nos experts s’en chargent.

De Chirico, artiste « métaphysique »

Giorgio De Chirico est un artiste né en Thessalie, à Volo en 1888. Il commence à étudier le dessin et la peinture dès l’âge de onze ans, à Athènes puis à Munich. Il perd son, père quelques années plus tard en 1906 et se retrouve à devoir vivre avec une mère qui décide de ses allées et venues, même à l’étranger.

Lorsqu’il se rend a Munich, l’artiste ne se préoccupe guerre de ce que l’on enseigne aux Beaux-Arts, contrairement aux peintures de Max Klinger ou à la philosophie de Nietzsche. À Paris, il fait la rencontre de Guillaume Apollinaire dont il peint le portrait en 1914 (Portrait prémonitoire de Guillaume Apollinaire). Le poète est d’ailleurs le premier à qualifier son travail, exposé au salon d’Automne puis à celui des indépendants, de « métaphysique ».

Il peint ses premières œuvres importantes avant la Première Guerre mondiale (L’énigme d’un après-midi d’automne 1910) puis viennent ses « arcades » lors de son exil. Il rédige parallèlement des carnets ou il explique qu’il cherche à retranscrire les messages d’une inspiration lointaine et métaphysique. Dans Mélancolie et mystère d’une rue (1914), il ne cherche à représenter rien de moins que le sentiment d’éternité.
Les « Mannequins » viennent ensuite, ainsi que les « plâtres » empreints de figures et de motifs mythologiques. La lumière dans ses toiles est primordiale, elle éclaire en même temps qu’elle trouble la vision, certaines ombres étant parfois situées à l’inverse de la source lumineuse.

De son travail avec celui de son frère rend l’attribution difficile à cette période. Giorgio qualifie tout de même son travail de peinture métaphysique dans son manifeste, Nous autres métaphysiciens, en 1919.

Après cela, la période des mannequins est toujours en vigueur tandis qu’il intègre dans ses peintures la représentation des outils du peintre lui-même, mais également ceux des géomètres. (Les muses inquiétantes 1916).
La thématique reste ensuite la même tandis que les espaces deviennent clos (intérieurs métaphysiques). En plus de la métaphysique, la psychanalyse freudienne est une composante importante de peintures de Chirico.

Une fin de carrière technique à défaut d’inspiration

Après sa période militaire, il créer la revue Valori plastici avec Alberto Savinio, Carlo Carrà puis Giorgio Morandi et estime nécessaire le retour des « qualités techniques ». Son subconscient s’effondre. Paradoxalement, c’est lorsqu’il réalise des copies très fiables de Raphaël et que les surréalistes s’intéressent grandement à son travail antérieur que Chirico pointe l’insuffisance technique de ses premières œuvres. Il ne retrouve jamais son succès d’antan, et finit par réaliser des copies de ses propres œuvres, lorsqu’il ne s’agit pas simplement de créations ratées.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.