Giovanni Battista Salvi

peintre italien du XVIIème siècle, 1609-1685

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Giovanni Battista Salvi

Peinture : 15.000-175.000 €

Dessin : 320-3.700 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Giovanni Battista Salvi, nos experts s’en chargent.

Le parcours de Giovanni Battista Salvi

Giovanni Battista Salvi est un peintre italien né en 1609. Également appelé Sassoferrato, nom de son village natal, il est principalement connu pour les scènes religieuses qu’il représente.

Malheureusement, l’Histoire nous a fait parvenir peu de détails de sa vie.

Il naît à Sassoferrato, située dans l’actuelle province d’Ancône, en Italie dans la région des marches et les États pontificaux. Il étudie l’art et devient l’apprenti de Traquino Salvi, son père, dont il nous est parvenu quelques toiles, dont certaines se trouvant dans l’église de Sassoferrato.

Un peintre aux multiples influences

Il aurait, par la suite, changé de maître pour devenir l’apprenti du célèbre Domenichio, lui-même apprenti du peintre encore plus célèbre Annibale Carracci. Le peintre fut également influencé par d’autres apprentis du Carrache, dont Francesco Albani et davantage par Guido Reni. Ce dernier, même si cela n’a pas pu être attesté, est par certains considéré comme son mentor.

Dans certaines de ses peintures, il est également possible de déceler l’influence du Guerchin, d’Albrecht Durer et de Raphaël que Salvi admirait particulièrement. L’un de ses autres nombreux modèles, français cette fois-ci fut le peintre Pierre Mignard.

Une peintre de commandes essentiellement privées

Nous savons également qu’il n’a réalisé que peu de commandes publiques. Les toiles qu’il a peintes lors de sa carrière concernaient avant tout la création ainsi que la copie de tableaux de dévotions qu’il effectuait dans le cadre de commandes privées. Ce type de fonctionnement quant à la production des ses tableaux s’intègre dans le cadre de la Contre Reforme de l’Église catholique, en réaction à la Reforme protestante. Cette Contre-Reforme fut pratiquée par de nombreux peintres, comme par exemple Carlo Dolci. Salvi réalise cependant un petit nombre de grandes compositions qu’il peint pour des églises romaines et localisées dans sa région. Son autoportrait est actuellement conservé dans la galerie dédiée aux autoportraits du Corridor de Vasari à Florence. Ce tableau fut offert par le cardinal Chigi à Cosme III de Médicis en 1683.

Le travail de Salvi était très estimé pendant une grande partie du XIXe siècle. On a pensé que son œuvre était contemporaine des œuvres peintes par les élèves de Raphaël, mais son travail a souffert de la critique de John Ruskin en Angleterre par sa position contre la peinture de dévotion.

Cependant, un regain d’intérêt pour le baroque italien, notamment Guido Reni et ses suiveurs dont faisait partie Salvi survient à la fin du Xxème siècle.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.