Joel Elenberg

sculpteur australien du XXe siècle, 1948-1980

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, estimation et prix de l’artiste Joel Elenberg 

Sculpture : 17.300-330.900€

Dessin : 100-460€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Joel Elenberg, nos experts s’en chargent.

Joel Elenberg : son rapport à la sculpture 

Joel Elenberg  est un artiste dont la période la plus faste ne dura que cinq années avant son décès en 1980, âgé seulement de 32 ans. La peinture fut pour lui un exercice permettant de préparer et perfectionner sa pratique de la sculpture. En effet, le marbre plus que le papier était son matériau favori, en même temps qu’il fut une source de challenge pour le sculpteur. Il ne s’en procurait que dans les plus prestigieux endroits de la planète, comme dans les carrières italiennes de Carrere et en Australie. Elenberg admirait cette pierre pour son inaltérabilité face aux affronts du temps, pour son apparence et pour son usage à de très nombreuses époques, dont la préhistoire. 

Profil 1 

Lorsqu’il expose son œuvre Profil 1 en 1978, Elenberg dévoile en réalité une sculpture pour laquelle beaucoup de temps fut consacré au travail d’une pierre australienne rare et difficile. Le sculpteur vécut  ce labeur comme un voyage dans des contrées encore inexplorées. Avec cette œuvre, il entre en compétition contre la dureté de la pierre et son habilité à pourvoir la façonner  pour la transformer en un objet nouveau, à la fois tendre et puissant. Profil 1 représente la transformation d’une chose de lourde et rectangulaire en un objet souple, en une représentation lumineuse. Il pourrait tout aussi bien s’agir d’une personne ou d’un animal que de tout autre chose. 

L’influence des sculpteurs modernes

A l’été 1977, Elenberg fait la rencontre du peintre Brett Whiteley avec lequel il devient ami. Lors de sa période d’utilisation intense du noir et du blanc à travers le marbre, le sculpteur fait référence à d’autres modernes tels que Brancusi (Bird In Space, 1923) ou encore Jean Arp. La sculpture de Brancusi constitue un terreau fertile pour l’art et la sensibilité d’Elenberg. 

Lors d’une exposition en 1978, une critique australienne écrit à propos de ce dernier : « Tous ces travaux ont une emphase frontale. L’on ne souhaite pas tourner autour d’eux… Il y à cependant un désir certain à vouloir les caresser et les toucher. » C’est certainement le cas ici d’une œuvre telle que Profil 1. Mais contrairement à Brancusi, son travail s’encre d’avantage sur Terre. La surface finement polie réfléchit la lumière tandis que l’alternance entre le noir et le blanc des marbres était vue par l’artiste comme la représentation des deux pôles de la vie.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.