John William Godward

peintre anglais du XIX-XXème siècle, 1811-1922

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, estimation et prix de l’artiste John William Godward

Peinture : 6.700-800.000 €

Dessin : 880-25.200 €

Estampe : 200-890 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de John-William Godward, nos experts s’en chargent.

John William Godward, un peintre académique et discret

John-William Godward est un peintre anglais de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Il naît le 9 août 1861 à Londres, et se donne lui-même la mort le 13 décembre 1922 dans la même ville. Il fait partie des peintres ayant exposé ses toiles à la « Royal Academy » de 1887 à 1905.

Issu d’une famille londonienne bourgeoise, il a toujours cherché à conserver un certain anonymat, notamment auprès des critiques d’art. C’est pourquoi, après son décès, sa famille s’est décidée à brûler une grande partie de ses documents et effets personnels, ce qui rend difficile la reconstitution de sa biographie.

John William Godward, ultime représentant de l’école néo-classique

John-William Godward s’inscrit dans la lignée néo-classique du peintre et sculpteur britannique Frédéric Leighton. Ce style de peinture retranscrit essentiellement le genre gréco-romain et l’art de la Rome antique. John William Godward s’est principalement formé auprès de Sir Lawrence Alma-Tadema, peintre britannique d’origine néerlandaise.

C’est en 1983 que l’artiste atteint la pleine maîtrise de son art. C’est également à partir de cette année qu’il est considéré comme un artiste renommé à part entière.

John William Godward effectue plusieurs voyages en Italie, notamment à Rome et Pompéi, et décide de s’y installer en 1911. Il admire les architectures et autres vestiges de l’époque romaine, et s’en inspire pour nombre de ses toiles. Il retourne en Angleterre en 1921.

Cependant, l’école néo-classique est vite oubliée à la fin du XIXe siècle au profit du surréalisme, à l’instar du célèbre peintre Pablo Ruiz Picasso. Progressivement, les derniers artistes néo-classiques vont être mis de côté dès le début du XXe siècle. John-William Godward sera l’un des derniers représentants de ce courant.

John William Godward, admirateur de la beauté féminine

Si les toiles de John William Godward se distinguent par le détail de leurs architectures en arrière-plan, et notamment celui du marbre qui les compose, l’artiste est surtout considéré comme l’instigateur d’un « hymne à l’image de la femme ».

En effet, John William Godward est reconnu pour la beauté et la sensualité des jeunes filles présentes dans ses toiles. Fervent admirateur de la gent féminine, il met en valeur ses modèles aussi bien par leurs vêtements en soie, leurs teints et leurs formes. L’artiste a régulièrement recours à des modèles, dont certains apparaissent sur plusieurs de ses œuvres, comme dans les tableaux « Sewing Girl » et « Waiting for an Answer ».  

En 1922, il peint son dernier tableau, « Contemplation », avant de se donner la mort. Cette ultime toile est un condensé du style que maîtrisait et qu’aimait John William Godward.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.