Jules Cavailles

1901-1977

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Jules Cavaillès 

Peinture : 320-12.900€

Dessin : 40-5.700€

Estampe : 20-400€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Jules Cavaillès, nos experts s’en chargent.

Jules Cavaillès : le Peintre du Bonheur

Jules Cavaillès est un peintre dont l’art exprime toute la joie de vivre. Il apprécie beaucoup les images gaies évoquant les plaisirs de la vie : les scènes ensoleillées du port vues à travers les fenêtres ouvertes, la campagne luxuriante, les femmes nues, les fleurs colorées dans les intérieurs décoratifs, et même les homards.

Tableaux post-impressionnistes

Jules Cavaillès fait la connaissance du père Artigue, élève de Paul Laurens et ami du peintre post-impressionniste Henri Martin. Il a convaincu le jeune homme de venir étudier à Paris et persuade ses parents qu’il devrait être autorisé à partir. C’est ce qu’il fait en 1922. Jules Cavaillès est alors accompagné de Rose, sa femme, qui s’est avérée être un ange gardien dans sa vie. Ce couple sans le sou se dirige vers les lumières et commence son aventure parisienne. Déterminé à entreprendre la carrière de peintre, il étudie avec Pierre et Paul Albert Laurens à l’Académie Julian. Il vit alors avec son épouse à La Ruche : la résidence de l’artiste dans le passage Dantzig, qui avait accueilli des artistes majeurs comme Soutine, Modigliani, Chagall et Zadkine seulement deux ans auparavant. C’est à cette époque que Cavaillès se lie d’amitié avec le jeune peintre Roger Limouse. Ils partagent le même atelier pendant plusieurs années et se réunissent pour visiter le Louvre, s’émerveiller et étudier les tableaux encore en esquisse. Il avoue plus tard : cela m’a donné beaucoup plus de plaisir d’étudier l’esquisse de la Descente de la croix que d’étudier l’œuvre définitive de Rubens, car l’ardeur est tempérée par la science et poussée aux extrêmes. Ce qui me touche dans cette œuvre, c’est la façon dont elle exprime un véritable sentiment de spontanéité.

Des expositions percutantes

Cavaillès expose et vend ses œuvres pour la première fois en 1923. En 1925, il commence à s’éloigner des traditions académiques de la peinture pour se tourner vers l’art contemporain. Très vite, il se laisse submerger par des considérations matérielles : les peintures et les toiles étant trop chères, Jules et Rose décident d’ouvrir une épicerie, d’abord à Choisy-le-Roi puis rue L’Abbé-Groult. Il se rendait tous les matins au marché des Halles pour y chercher des provisions fraîches, puis se rendait à l’Académie Julian, avant de retourner à son magasin dans l’après-midi. En 1934, Cavaillès décide de participer au concours organisé par la Fondation Blumenthal pour l’art et la pensée française. Il a été sélectionné avec divers autres artistes, mais a ensuite été abandonné parce qu’en tant que commerçant, il était considéré comme trop riche pour y prendre part.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.