Louis-Auguste Bisson

photographe français du XIXème siècle, 1814-1876

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Louis-Auguste Bisson

Photographie : 320-11.000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Louis-Auguste Bisson, nos experts s’en chargent.

La photographie comme vocation

Louis-Auguste Bisson est un photographe français, né le 21 avril 1814 et mort le 12 mai 1876 [à 62 ans] à Paris. Louis Auguste Bisson réagit très rapidement quand il prend connaissance de l’invention du daguerréotype [1838]. En 1841 il termine des études d’architecture. Jeune architecte au service municipal de Paris, très intéressé par la chimie, il se tourne aussitôt vers la photographie. Son père, Louis François Bisson [1795-1865], fonctionnaire au ministère de l’Intérieur et peintre héraldiste à ses heures perdues, démissionne de son poste pour partager l’aventure. Dès 1841, ils installent un atelier à la Madeleine [Paris] et demeurent associés jusqu’en 1847. Ils réalisent des daguerréotypes d’un ensemble de crânes collectés dans les îles du Pacifique par Pierre Marie Alexandre Dumontier [1797-1871] au cours d’une expédition menée par Dumont d’Urville. Louis Auguste met au point quelques judicieuses améliorations techniques, qui lui permettent notamment de réduire le temps de pose. En 1848, il réalise la Galerie des représentants du peuple — neuf cents portraits des députés de l’Assemblée nationale de la IIe République. La même année, son frère cadet, Auguste-Rosalie Bisson, ouvre son propre atelier.

Une affaire de famille : Les frères Bisson

Trois ans plus tard, les deux frères s’associent et s’installent rue Garancière, à Paris. Désormais, ils auront une signature commune : « Bisson Frères ». L’entreprise, qui associe photographie et imprimerie, est florissante, compte jusqu’à trente employés et gagne une renommée internationale par l’exécution de commandes très variées. Portraits, reproductions d’œuvres d’art et documentation scientifique sont les travaux courants, mais c’est dans deux autres domaines, l’architecture et la montagne, que vont faire preuve d’audace et d’originalité ces pionniers qui ne se considèrent pas comme de simples artisans et qui déposent consciencieusement des exemplaires de leurs épreuves à la Bibliothèque nationale. En 1860, les frères accompagnent Napoléon III lors de son voyage en Savoie et y font des photographies remarquables. Encouragé par ce succès, Auguste-Rosalie fait l’année suivante l’ascension du mont Blanc, accompagné de 25 porteurs. Selon une tendance qui se fait jour d’un grand intérêt pour l’image documentaire, ils entreprennent un inventaire photographique du patrimoine architectural européen.

Séries de photographies les plus célèbres 

Les frères Bisson restent surtout connus pour leurs séries de photographies sur la thématique du massif du Mont-Blanc, commandées par Napoléon III. Par ailleurs, ils voyagent beaucoup, puisque près d’un tiers de leurs nombreux clichés portent sur des sujets en dehors du territoire français. On doit à Louis-Auguste Bisson le portrait le plus connu d’Honoré de Balzac en 1842. 

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.