Max Oppenheimer

peintre autrichien du XXème siècle, 1885-1954

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Max Oppenheimer

Peinture : 15.000-160.000 €

Dessin : 900-45.000 €

Estampe : 80-7.500 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Max Oppenheimer, nos experts s’en chargent.

Le parcours Max Oppenheimer

Max Oppenheimer est un artiste peintre autrichien. Également appelé « Mopp », il naît en juillet 1885 en Autriche, dans la ville de Vienne au sein d’une famille lettrée. Son père Ludwig Oppenheimer était journaliste et son frère l’écrivain Friedrich Heydenau. Il commence ses études artistiques en 1900, à l’académie des beaux-arts de Vienne jusqu’en 1903. Il intègre par la suite l’académie des beaux-arts de Prague pour trois années. Il quitte l’institution en 1906 puis rejoint le groupe d’artistes praguois OSMA qui constitue l’une des premières associations avant-gardistes tchèques.

Un artiste globe-trotteur aux multiples inspirations

L’année suivante, en 1907, il retourne à Vienne afin de participer au Kunstschau en 1908, puis en 1909. Au début de sa carrière, Oppenheimer est principalement influencé par Van Gogh. Après son retour, il décide néanmoins de rejoindre le groupe des expressionnistes viennois qui tire ses inspirations d’Albert Paris Gutersloh, Oskar Kokoschka et Egon Schiele. Quelque temps plus tard, de 1911 à 1915, il part travailler à Berlin en Allemagne. Cette période lui permet d’enrichir ses représentations en incorporant des éléments de style cubiste dans ses œuvres. Il écrit également pour la revue artistique et politique Die Aktion. Après l’Allemagne, Oppenheimer part pendant dix ans en Suisse, de 1915 à 1925, s’intéressant cette fois à la musique comme le démontrent ses œuvres Bildnisse von Musikern (« Portrait et peinture ») et Musik und Malerei (« Musique et peinture »). Toujours avide de voyages, il effectue à nouveau un séjour à Berlin puis retourne à Vienne en 1931 et émigre avant la Seconde Guerre mondiale aux États-Unis en 1938.

Die Symphonie : quand la musique influence la peinture

Oppenheimer a pour spécialité la réalisation de portraits. Il peint notamment ceux de Heinrich et Thomas Mann, Tilia Durieux, Arnold Schönberg et Karl Marx. Il effectue également des compositions à caractère religieux, comme sa Kreuzabnahme (sa « Descente de croix ») et des sujets plus proches de la vie contemporaine comme le sport et la médecine. Le style graphique qui le caractérise renvoie directement au cycle d’idées du plus important écrivain allemand du XVIII siècle, Heinrich Heine. L’une des plus importantes de ses toiles est sa peinture Die Symphonie (« La Symphonie ») qu’il termine en 1923 et qui remportera un grand succès. Cette œuvre, dont il existe en réalité deux versions, a été influencée par le quatrième mouvement de la symphonie écrite par Gustav Mahler, notamment le passage joué en solo, extrait de l’ouvrage Des Knaben Wunderhorn (« Le cor merveilleux de l’enfant ») Oppenheimer publie également une autobiographie en 1938 Menschen finden ihren Maler (« Les hommes trouvent leur peintre »). Il meurt le 19 mai 1954 à New York.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.