Niles Spencer

peintre américain du XXème siècle, 1893-1952

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Niles Spencer

Peinture : 840-216.00 €

Dessin : 216-5.100 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Niles Spencer, nos experts s’en chargent.

Niles Spencer, un artiste exposé dans les plus grands musées new-yorkais

Niles Spencer est un né le 16 mai 1893 et décède le 15 mai 1952 à l’âge de 58 ans. Dès son enfance, il s’intéresser au monde de l’industrie et de l’usinage. C’est parce que ses parents possédaient une usine de textile qu’il fera de ce milieu sa passion pendant toute sa vie.

Aujourd’hui, son travail est exposé de manière permanente dans les plus grands musées américains, plus précisément dans les grands musées new-yorkais. On retrouve ainsi une partie de son travail au « Metropolitain Museum of Art », au « Whitney Museum of American Art », et au « Museum of Mordern Art ».

Niles Spencer, adepte du précisionnisme

Entre 1913 et 1915, Niles Spencer a étudié l’art à l’école de design du Rhode Island. Il s’installe à New York en 1916 et continue sa formation dans une école privée du Bronx. C’est dans cette ville que Niles Spencer fait la rencontre de plusieurs artistes de sa génération, avec qui il adhère au concept du précisionnisme et de l’art industriel. Ce style pictural, propre au XXe siècle, met en avant une peinture lisse et le souci de la propreté et de la netteté. Ce style rejette toute interprétation de l’artiste pour ne retranscrire que le paysage ou l’élément choisit par celui-ci.

On retrouve parmi eux George Bellows et Robert Henri, avec qui Niles Spencer sera très ami jusqu’à la fin de sa vie. Ensemble, ils fondent également un magasine d’art, appelé « The Art », dans lequel ils publient des œuvres contemporaines et font part de leurs remarques et critiques.

Un artiste passionné par le monde urbain et le jeu de lumière

Dans les années 1920, Niles Spencer voyage en Europe et y apprend l’art du cubisme et du futurisme. Il s’en inspire par la suite pour réaliser une grande partie de ses travaux. Il se passionne pour le monde urbain, et plus particulièrement pour les édifices et les machines. On retrouve ainsi dans de nombreuses toiles des représentations de manufactures, de zones industrielles ou encore de cheminées d’usines.

Niles Spencer travaille également le jeu de lumière dans ses toiles. Il y accorde un rôle déterminant pour idéaliser des paysages souvent considérés comme agressifs. Il amplifie l’idée de tonalités de lumière en travaillant la vue au travers d’une fenêtre. On trouve cette technique dans plusieurs de ses toiles, comme « The Dormer Window » de 1927.

Durant la fin de sa carrière, les toiles de Niles Spencer prennent une dimension de plus en plus abstraite, et se composent d’avantages d’architectures simples associées à des formes évasées.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.