Soo-Keun Park

peintre coréen du XXème siècle, 1914-1965

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, estimation et prix de l’artiste Park Soo-Keun

Peinture : 182.000-1.400.000 €

Dessin : 4.900-33.500 €

Estampe : 610-1.500 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Park Soo-Keun, nos experts s’en chargent.

Un artiste autodidacte.

Park Soo-Keun est un peintre coréen né le 21 février 1914 et mort le 6 mai 1965. Il souffre de la pauvreté toute sa vie même si ses œuvres sont désormais les plus cotées du marché sud-coréen. Parce qu’il n’a pas reçu de formation officielle, il est souvent décrit comme un artiste naïf.

Park Soo-Keun est né dans une famille aisée et chrétienne de Yanggu, mais son père perd sa fortune dans une exploitation minière quand Park a 7 ans. Il doit abandonner l’école primaire et du coup son rêve d’étudier dans une école d’art japonaise. Il travaille alors sur les chantiers entre Séoul, Pocheon et Chuncheon pour contribuer aux dépenses de la famille. Peintre autodidacte, ses œuvres sont originales et ne sont pas influencées par les autres artistes. En 1932, une de ses aquarelles Le Printemps est arrivé est sélectionnée pour la première fois dans un concours, celui de Seonjeon. C’est le premier d’une longue série de prix. En février 1939, il épouse Kim Bok-sun et s’installe à Pyongyang où il travaille comme secrétaire à la préfecture. Mais sa famille doit quitter Pyongyang en 1944 en raison des bombardements américains et Park les rejoint en 1945 à Kumsong.

Enseignement et fin de carrière.

Il devient professeur de peinture au collège de la ville, mais Park est surveillé par les communistes à cause de sa religion et de son idéologie. Lorsque la guerre de Corée débute, il craint pour sa vie et fuit dans le sud du pays. En 1953, Park s’installe dans une base de l’armée américaine et y dessine des portraits de soldats. Son travail commence à se faire remarquer à l’étranger et il peut commencer à vivre frugalement de son art. Il perd la santé due à une forte consommation d’alcool, il devient borgne de l’œil gauche pour mourir d’une cirrhose du foie à 51 ans. Il est enterré à Pocheon. Park Soo-Keun aime peindre les paysans, surtout les femmes et les enfants dont il aime mettre en valeur la beauté et la simplicité. Il est connu pour créer une surface, grâce à de fines couches de peinture, qui rappellent le granit. Cette idée lui est venue après avoir vu des photographies d’archéologues japonais des tombes d’Anak et de leurs peintures murales. Il utilise des couleurs modérées et simplifie les formes avec des lignes noires. Son utilisation des tons gris et doux lui permet de décrire les thèmes et les histoires du folklore coréen. Il est exposé en Corée, mais aussi à Manille.

Une peinture à l’huile de Park Soo-Keun s’est vendue 4,86 millions de dollars en mai 2007 à Séoul, c’est un record de vente pour une œuvre de l’artiste. La toile représente une femme lavant son linge dans un courant d’eau.

La citation : « Je crois modestement qu’un artiste doit exprimer la bonté des gens. Par conséquent, ce que j’exprime sur la toile n’est pas complexe, mais simple. Je trouve une grande joie à représenter des grands-parents, des enfants et des gens ordinaires que nous retrouvons chez nous. »

Principales œuvres :

The Three and Two Ladies

On the Road

Grandfather and Grandson

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.