Philip Guston

peintre américain du XXème siècle, 1913-1980

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, estimation et prix de l’artiste Philip Guston

Peinture : 4.500-17.000.000 €

Dessin : 2.700-2.200.000 €

Estampe : 140-10.500 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Philip Guston, nos experts s’en chargent.

Un artiste dès le plus jeune âge.

Philip Guston est un peintre américain né le 27 juin 1913 à Montréal et mort le 7 juin 1980 à Woodstock dans l’État de New York. Il est rattaché à la New York School et au mouvement d’expressionnisme abstrait dont font partie Jackson Pollock et Willem de Kooning.

Philip Guston a 6 ans, en 1919, quand sa famille quitte Montréal pour la Californie, le jeune homme rêve de devenir dessinateur de cartoon satirique. Né Phillip Goldstein, il change son nom pour Philip Guston. En 1927 il s’inscrit à la Manual Arts High School de Los Angeles et y rencontre Jackson Pollock, lui aussi étudiant. Il est initié à l’art moderne, l’art des Amérindiens du Nord. Il découvre les peintures muralistes mexicaines en 1932 quand David Alfaro Siquieros et José Clemente Orozco exposent à Los Angeles. Ses premières œuvres concernent des sujets sociaux comme le travail et la ségrégation des noirs. Il réalise plusieurs peintures murales au Mexique puis aux États-Unis de 1934 à 1942 et reçoit des commandes de la Work Progress Administration. Philip Guston quitte Los Angeles pour New York où il rejoint Jackson Pollock. Il y rencontre des artistes comme Willem de Kooning, Mark Rothko, Franz Kline et David Smith. Ils forment ceux qu’on appellera l’école de New York et Philip Guston oriente son travail vers l’abstrait à partir de 1938. Il épouse sa femme, Musa McKim.

Changement de mouvement artistique.

En 1970, il quitte l’art abstrait pour revenir à ses amours de jeunesse : les thèmes sociaux. Il peint des objets du quotidien (chaussures, lunettes, livres), au style proche de la bande dessinée, peuplés de la figure menaçante du Klansman (membre du KKK). La maladie de sa femme et la vieillesse lui inspirent de nombreuses peintures et des critiques lui reprochent d’avoir arrêté le modernisme. Les articles incendiaient se succèdent et seuls quelques proches, dont de Kooning, soutiennent son évolution. Ces œuvres tardives sont reconnues après son décès et largement montrées dans les collections et les expositions. Avec ses peintures figuratives, il lance le néo-impressionnisme, sa plus grande contribution à l’histoire de l’art. Il déménage alors à Woodstock et se lie d’amitié avec l’écrivain Philip Roth. Il est deux fois lauréat du prix de Rome américain, en 1949 et en 1971 et fait partie des boursiers Guggenheim. Il décède d’un infarctus à l’âge de 66 ans. La grande exposition consacrée à l’expressionnisme abstrait new-yorkais par le MOMA de New York en 2010-2011 se clôt sur une grande peinture figurative de Philip Guston. De nombreuses rétrospectives ont été organisées au Centre Pompidou à Paris, à la Royal Academy de Londres et au SFMOMA à San Francisco. On peut retrouver son travail dans les musées de New York, de Londres et de Chicago.

La maison Christie’s a vendu une toile de Philip Guston Alchemist, datée de 1960, pour la somme de 26 millions de dollars en 2013.

Principales œuvres :

Drawing for Conspirators (1930)

The Young other (1944)

Drawing Related to Zone (Drawing No. 19) (1954)

Painting, Smoking, Eating (1972)

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.