Aimé-Jules DALOU

Sculpteur français, 1838-1902

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Aimé-Jules Dalou et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Aimé-Jules Dalou

Cote de l’artiste pour une sculpture :  80 – 120 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 200 – 1 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Aimé-Jules Dalou, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Histoire d’un jeune prodige

Aimé-Jules DALOU est né en décembre 1838 à Paris. Alors qu’il est encore très jeune, il commence à montrer des aptitudes pour le modelage et le dessin et se fait remarquer par l’artiste Jean-Baptiste Carpeaux. C’est lui qui incitera DALOU à intégrer en 1952 l’École spéciale de dessin et de mathématiques dites la « Petite École ». Deux ans plus tard, le jeune homme poursuit son éducation artistique à l’École des Beaux-Arts de Paris où il étudie sous la direction de Francis Duret et d’Abel de Pujol. 

Curateur du Louvre en 1971, Aimé-Jules DALOU sera déclaré persona non grata du fait de ses sympathies pour la Commune. L’artiste se réfugie alors à Londres avec sa famille et ne reviendra en France qu’en 1880, après avoir été amnistié. 

Une œuvre enrichie par de nombreux apports et influences

Contrairement aux artistes de son temps, Aimé-Jules DALOU a su proposer une œuvre absorbant un large éventail de sources picturales et scripturales tout au long de sa carrière. Après avoir réalisé pendant un temps des sculptures décoratives pour des immeubles dans les grandes avenues parisiennes, l’artiste finit par se lancer dans une carrière de modeleur. Dans un premier temps, il se concentre sur les sujets conventionnels tirés de l’Antiquité et de la mythologie, avant de trouver sa voie au début des années 70.

Aimé-Jules DALOU s’inspire dès lors des scènes de son environnement quotidien et familial pour modeler des sujets réalistes et des scènes de genre. Son travail se concentre surtout sur la représentation de figures féminines dans les tâches quotidiennes. Fasciné par leur corps, DALOU effectue de nombreuses recherches afin de s’assurer que ses créations restent bien fidèles à la réalité. Ses dons de portraitiste seront d’ailleurs reconnus par la critique, mais aussi par ses pairs. 

Aimé-Jules DALOU a su se démarquer par sa capacité à allier étroitement la sculpture et l’architecture en inaugurant une nouvelle approche du médium appelée la « nouvelle structure ». Il a également toujours privilégié l’artisanat traditionnel et le nouvel idiome industriel. Sa grande virtuosité technique résulte de l’intérêt qu’il porte au travail de Carpeaux. 

Les dernières années de la carrière de Aimé-Jules DALOU seront marquées par son abandon progressif des scènes du quotidien qu’il avait jusqu’alors privilégié. Socialement engagé, l’artiste souhaite désormais se concentrer sur un projet personnel consistant en la réalisation d’une œuvre à la gloire des ouvriers. Ce projet ne verra finalement pas le jour, DALOU ayant été ralenti par la mort de sa femme puis par son propre déclin.

Un artiste influent, même après sa mort

C’est essentiellement à partir des années 70 que les œuvres de Aimé-Jules DALOU ont été couronnées de succès. À Londres comme à Paris, il a eu une très grande influence sur le travail des nouvelles générations de modeleurs et de sculpteurs. Il a aussi acquis une renommée presque mythique en tant qu’artisan engagé et autocritique. Les nombreuses commandes publiques réalisées par l’artiste ainsi que son engagement républicain lui ont permis d’être, encore aujourd’hui, connu et collectionné. Aimé-Jules DALOU est décédé en avril 1902.

Si les résultats de vente des œuvres de l’artiste sont assez hétérogènes, la plupart parviennent tout de même à être vendues à des prix élevés. C’est le cas de La Brodeuse, esquisse estimée entre 10 000 et 15 000 pounds et adjugée 15 000 pounds chez Sotheby’s en 2019.

Reconnaître la signature de Aimé-Jules Dalou

Aimé-Jules Dalou fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

signature aimé-jules dalou

Expertiser et vendre une œuvre de Aimé-Jules Dalou

Si vous possédez une œuvre de Aimé-Jules Dalou ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.