Angel ZARRAGA ARGÜELLES

Peintre mexicain, 1886-1946

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Ángel Zárraga et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Ángel Zárraga

Prix d’une peinture signée Ángel Zárraga en vente aux enchères : 1 500 – 350 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 300 – 1 500 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 200 – 10 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Ángel Zárraga, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Un peintre de chevalet et de peintures murales 

Ángel Zárraga est un peintre mexicain spécialisé dans les fresques murales. Né en 1886, il est issu d’une famille aisée. Il étudie les Beaux-Arts à l’Academia de San Carlos à Mexico. En 1904, alors qu’il a dix-huit ans, sa famille l’aide à faire un voyage d’études en Europe, durant lequel il expose en Espagne, en France et en Italie. Il suit également des cours aux Académies royales des sciences et des arts de Belgique. Il se fait remarquer en 1906 et 1907 lors de ses premières expositions à Madrid dans des salons indépendants.

Le gouvernement mexicain lui accorde une pension, qu’il reçoit deux ans plus tard, et à l’âge de vingt-et-un ans, en 1907, il expose trente de ses œuvres à Mexico, dont deux sont achetées par le gouvernement. Il participe à la Biennale de Venise de 1909 et expose au Salon du Piazzale Donatello, à Florence. En 1911, il s’installe en France, où il réside presque continuellement. Il réalise plusieurs fresques murales pour des demeures privées et des églises, comme celle du Chemin de Sainte-Croix de l’église Saint-Martin à Meudon en 1940. Il en peint aussi à la cité internationale de Paris et à l’ambassade du Mexique à Paris. Il expose aussi plusieurs tableaux au Salon d’Automne et à New York.

La Seconde Guerre mondiale est une période difficile pour lui : suite à l’effondrement du marché de l’art, il a perdu ses sponsors et est devenu dépressif. Il retourne au Mexique en 1941, peint quelques peintures murales puis meurt en 1946 d’une pneumonie. Un musée d’art contemporain à Durango porte aujourd’hui son nom.

Une influence cubiste emplie de mysticisme

Ángel Zárraga n’adhère à aucun courant, afin de garder une pleine liberté de création. Il reste toutefois intéressé par les mouvements d’avant-garde, en particulier par le cubisme. Les influences de l’avant-garde française et du style cubiste se retrouvent dans ses œuvres aux formes géométriques. Il s’est dit intéressé par le travail de Cézanne et Giotto. 

Un thème semble traverser toute son œuvre : la religion. Ses réalisations sont empreintes d’un mysticisme ancré dans le folklore mexicain. On retrouve dans ses fresques, qu’elles soient réalisées dans des églises ou non, des formes et des objets qui ont un sens religieux, et parfois patriotique. Ces éléments manifestent ses affinités avec l’Art déco et le symbolisme. Mais ces allégories sont décoratives et ne se veulent pas revendicatrices. Elles révèlent un certain patriotisme et une amitié pour la France. Ses fresques ont une volonté didactique et moderniste.

Un membre éminent de l’avant-garde mexicaine

L’œuvre majeure de sa vie est une commande pour la légation mexicaine à Paris, qu’il termine en 1927. Ses œuvres ont fait partie des concours artistiques des Jeux olympiques d’été de 1928 et de 1932. Il acquiert à partir du XXe siècle une renommée mondiale. 

Membre fondateur de l’organisation culturelle El Ateneo de la Juventud, il fait partie de la nouvelle génération d’universitaires mexicains, qui cherche à faire revivre les sciences humaines comme centre de la création culturelle. Le gouvernement mexicain et le gouvernement français lui commandent plusieurs œuvres, il est prisé sur les deux continents.

Ses œuvres se vendent aujourd’hui à plusieurs centaines de milliers de dollars. Son tableau Autorretrato con Jeannette a par exemple été adjugée 125 000 dollars chez Sotheby’s, en 2017.

Reconnaître la signature de Ángel Zárraga

Ángel Zárraga fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

signature angel zarraga

Expertiser et vendre une œuvre de Ángel Zárraga

Si vous possédez une œuvre de Ángel Zárraga ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.