SEGUI

Artiste et collectionneur argentin, 1934

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Antonio Seguí et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Antonio Seguí

Antonio Segui est un peintre et sculpteur argentin né en 1934. Il s’inspire, dans le début de sa carrière artistique, du mouvement expressionniste dans des toiles figuratives. Il y dénonce la condition humaine et la société dans laquelle il vit à travers l’humour, l’ironie et parfois même l’absurde, illustrant le monde comme une immense scène de théâtre dont les humains seraient les acteurs.

 

Estimation minimale – maximale

Peinture 2 100 – 134 300 €
Estampe 20 – 5 000 €
Dessin 100 – 60 000 €
Sculpture 500 – 12 000 €

Peintures

Les peintures d’Antonio Segui sont estimées entre 2 100 et 134300 euros.

Il réalise quelques portraits et des toiles figuratives, jouant avec les textures sur certains, toujours dans un style expressionniste, parfois presque cubiste. Ils se vendent entre 520 et 93 4000 euros avec un tableau de sa célèbre série où figurent un grand nombre de personnages, s’entassant presque.

D’autres représentations figuratives rappellent la technique du collage à travers les multiples styles artistiques qui se superposent sur la toile, comme avec la peinture Color de Barrio, de 1987. Ces productions se vendent jusqu’à 47000 euros.

Peinture Antonio Segui

Peinture d’Antonio Segui – Día de fiesta – Estimée 80 000 – 120 000 $

Nous retrouvons aussi quelques paysages, vendus entre 1 500 et 58100 euros avec un acrylique, La Madeleine, de 1982.

Estampes

Les estampes sont estimées entre 20 et 5 000 euros. L’artiste utilise une multitude de techniques, la lithographie, la sérigraphie, l’aquatinte, l’eau-forte et même la linogravure. 

Les représentations figuratives sont vendues entre 30 et 1900 euros. Certaines, comme l’affiche Roland Garros, de 1999, rappellent le style humoristique de l’artiste, s’apparentant à des caricatures.

Les paysages, toujours aussi surréalistes, se vendent entre 30 et 1 600 euros.

C’est la photolithographie regroupant vingt de ses estampes qui se vend au prix le plus élevé, soit 5 200 euros.

Dessins

Les dessins, estimés entre 100 et 60000 euros, reprennent les deux thématiques principales que sont les représentations figuratives et les paysages.

Cette première thématique voit les prix s’ouvrir sur de nombreux dessins à l’encre, au fusain ou au feutre avant de laisser place à des dessins au pastel, colorés. Ils se vendent entre 120 et 44000 euros.

Dessin Antonio Segui

Dessin d’Antonio Segui – St Bernard en un paisaje – Estimé 30 000 – 40 000 $

D’autres représentations figuratives illustrent des personnages plus réalistes sur des décors surréalistes. Ils se vendent entre 1 700 et 53000 euros avec le dessin au fusain Bulldog in San Vincente, 1975.

Les paysages sont plus rares et se vendent entre 4 000 et 23000 euros.

Sculptures

Les sculptures sont estimées entre 300 et 70000 euros. Elles sont en acier, en métal, en bois, en porcelaine ou encore en résine et représentent des personnages, généralement des hommes en costume. L’homme en compagnie du chien revient régulièrement, les statuettes se vendant entre 260 et 4 000 euros avec un lot en résine.

Ses autres personnages en costume, représentés seuls ou à deux, parfois surnommés les «dandy», se vendent entre 550 et 10600 euros. Il réalise aussi des céramiques et des sculptures sur bois mettant en scène ses personnages, qui se vendent entre 1 200 et 12000 euros avec une la composition aux cinq personnages sur un nuage jaune, de 1966.

 

Qui est Antonio Segui ? 

Entre admiration et exil

Antonio Segui, argentin, né en 1934 dans une famille aisée, issue de la branche commerçante. Il part étudier la peinture et la sculpture en France, puis en Espagne dès 1952. Rapidement, il réalise sa première exposition individuelle dans son pays natal, en 1957 et voyage en Amérique du Sud pendant quelques années. Mais à son retour en Argentine, des caricatures de la politique du pays lui coûtent une interdiction de séjour pendant une dizaine d’années, précipitant ainsi son retour à Paris. Rapidement, les galeries notoires Jeanne Bucher et Claude Bernard, lui proposent des expositions individuelles.

L’artiste est aussi un grand collectionneur d’art primitif et d’objets récupérés au cours de ses voyages, notamment en Afrique.

De l’absurde à la politique

Antonio Seguí voue une grande admiration aux peintres Otto Dix et George Grosz ainsi qu’à l’humour tragique de Franz Kafka, écrivain austro-hongrois du début du XXe. Le ton ironique, parfois sarcastique, de ces artistes se retrouve dans ses propres œuvres à travers une figuration expressionniste, tendant vers l’absurde. Le mouvement s’exprime à travers des couleurs vives, des déformations, l’absence de perspective. L’émotion y est intense et les scènes dramatiques.

L’univers de l’artiste se rapproche aussi de celui de la bande dessinée, à travers la représentation de bulles dans ses tableaux, comme si ses personnages conversaient.

L’artiste, à travers des tableaux au fusain, pastel, crayon ou à la plume, aborde des questions existentielles, mais aussi celles de la place de l’homme dans le monde. À travers cet univers de l’absurde, il représente l’angoisse provoquée par toutes ces questions que nous sommes à même de nous poser. Les espaces et les scènes manquent de cohérence et traitent de la condition humaine, mais aussi de l’agitation urbaine, notamment de celles de sa ville natale.

Des œuvres recherchées

Certaines de ses œuvres ont un fil conducteur commun, celui du personnage argentin stéréotypé, Monsieur Gustave. Habillé d’un costume et de son chapeau, c’est à travers lui que le peintre explore ses nombreuses questions existentielles, en le mettant en scène. Dans Los sueños de Anesito, par exemple, le personnage éponyme est lui aussi présenté comme stéréotype de l’homme argentin, son fameux costume sur le dos et toujours coiffé de son chapeau. Dans des tons plus sarcastiques et critiques, l’artiste peint à l’encre de Chine, Général accompagné, afin de dénoncer une certaine dictature.

Actuellement exposé à la Galerie Petitjean à Lyon, sa notoriété reste néanmoins internationale.

C’est sa peinture qui connaît le plus grand succès sur le marché de l’art, étant estimée entre 2000 € et 40 000 €.

Ses dessins, moins demandés et donc moins chers, entre 1000 € et 3000 €, permettent à de plus petits collectionneurs d’en faire l’acquisition. Certains dessins, notamment ceux représentant une foule d’hommes, étant les plus recherchés, peuvent atteindre les 10 000 €.

Enfin les lithographies, sérigraphies et eau-forte, valent plusieurs centaines d’euros en fonction de leur tirage. Moins il est important, plus l’œuvre est chère.

Reconnaître la signature de Antonio Seguí

Antonio Seguí fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Signature Antonio Segui

Expertiser et vendre une œuvre de Antonio Seguí

Si vous possédez une œuvre de Antonio Seguí ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.