LARSSON

Dessinateur et peintre suédois, 1853-1919

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Carl Olof Larsson et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Carl Olof Larsson

Prix d’une peinture signée Carl Olof Larsson en vente aux enchères : 1 000 – 500 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 30 – 5 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 300 – 700 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Carl Olof Larsson, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Un peintre suédois populaire

Né le 28 mai 1853 en Suède, Carl Olof Larsson est un peintre suédois à succès du XIXe siècle.

En 1866, il intègre l’École des Beaux-Arts de Stockholm, où il reste jusqu’en 1976. Dans le cadre de ses études, il reçoit une bourse lui permettant de partir à Paris de 1877 à 1878. Par la suite, il s’installe à Grez-sur-Loing, où une communauté suédoise vit déjà. Il entretient une relation proche avec la communauté jusqu’en 1885.

En 1885, il crée un mouvement d’opposition contre l’Académie de Suède avec ses amis et confrères, E. Josephson et R. Bergh.

Après ses études, le peintre devient professeur à l’École d’Art de Göteborg et poursuit ses activités de peintre et d’illustrateur en parallèle.

En 1900, l’artiste est convié à exposer à l’exposition universelle ainsi qu’au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts dont il devient membre en 1890.

Connu pour ses aquarelles et son engagement politique en tant que socialiste, Carl Olof Larsson gagne tout au long de sa carrière en notoriété. Si ses œuvres ont marqué l’histoire de l’art suédois et européen, ses engagements aussi : anticonformiste et indépendant, il remet en cause le dogmatisme académique de son époque.

L’archétype du peintre de la bourgeoisie suédoise

Si Carl Olof Larsson est décrit comme un artiste téméraire et à contre-courant, il reste quelque peu critiqué sur le fait qu’il est devenu, très certainement malgré lui, l’archétype de la bourgeoisie suédoise.

Dans un premier temps, il se consacre à la peinture historique, recevant ainsi une médaille d’or lors de ses études en Suède pour ses contributions à l’histoire de la Suède. Passionné d’histoire de l’art, il réalise lors de séjour français le triptyque Fürstenberg (Rococo, La Renaissance et l’Art Moderne) (1889) représentant divers courants artistiques.

Sa connaissance en histoire de l’art lui permet d’affiner ses œuvres et il a souvent recours à des représentations à double sens, typique du symbolisme (La fille d’Eve).

Polyvalent, il est touche-à-tout : de l’aquarelle à l’illustration, en passant par le décor ou encore la peinture à l’huile, il excelle dans toutes les pratiques.

Une fois sa famille fondée, il s’intéresse plus aux scènes de genre et privilégie l’aquarelle, apportant une certaine douceur à ses œuvres (Femme lisant un journal au bord du chemin, 1886). Sa famille et son quotidien deviennent des inspirations essentielles de son travail (Karin Bergöö et Suzanne, 1885). Il en fait même un livre, illustré par ses soins, intitulé Ett Hem (1899) signifiant « le foyer ».

Entre illustrations et décors 

Doté d’une grande réputation en Suède, Carl Olof Larsson est sollicité de partout en tant qu’illustrateur. C’est ainsi qu’il illustre deux œuvres majeures de Anna Maria Lenngren : Poèmes (1884) et Contes (1885).

Par la suite, il devient aussi l’illustrateur officiel d’August Strindberg (Portrait d’August Strindberg, 1889).

Sa connaissance en histoire de l’art lui ouvre la porte à de nombreux contrats dans la décoration et les chantiers. Très apprécié, autant par le secteur privé que le secteur public, il est régulièrement invité à effectuer de grosses commandes telles que celle du Musée national de Stockholm en 1890 ou encore les œuvres commandées par l’école des filles de Göteborg en 1892.

Une de ses œuvres les plus conséquentes reste les six fresques à la peinture à l’huile réalisée dans le hall du Musée national de Stockholm en 1896.

Encore aujourd’hui, Carl Olof Larsson est très coté sur le marché de l’art. Il faut compter entre environ 421 450 euros et 728 540 euros pour une peinture à l’huile du peintre.

Reconnaître la signature de Carl Olof Larsson

Carl Olof Larsson fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Signature Carl Olof Larsson

Expertiser et vendre une œuvre de Carl Olof Larsson

Si vous possédez une œuvre de Carl Olof Larsson ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.