Christian BOLTANSKI

Photographe, sculpteur et cinéaste français, 1944

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Christian Boltanski et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Christian Boltanski

Prix d’une peinture signée Christian Boltanski en vente aux enchères : 1 200 – 20 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 60 – 2 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 400 – 15 000 €

Cote de l’artiste pour une sculpture :  700 – 90 000 €

Prix des photos de Christian Boltanski : 200 – 30 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Christian Boltanski, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Inventeur de souvenirs

Christian Boltanski est né en 1944 à Paris. Il commence à peindre très jeune, mais n’a jamais reçu de formation artistique académique. Aujourd’hui reconnu comme un grand peintre et plasticien français, il vit et travaille dans son atelier de Malakoff, en région parisienne. 

Le souvenir comme médium 

Sa première exposition solo, organisée par une salle de cinéma parisienne, présentait un film intitulé La vie impossible de Christian Boltanski. Progressivement, il s’éloigne en effet de la seule peinture et axe son œuvre sur sa propre biographie, qu’il exploite notamment au travers de lettres et de dossiers envoyés à des artistes célèbres et contenant des photographies extraites de ses albums de famille. 

En témoignent un livre publié en cinquante exemplaires en 1969 et intitulé Recherche et présentation de tout ce qui reste de mon enfance, ou encore Trois tiroirs, une œuvre plus tardive. Cette dernière est une boîte en fer comprenant trois tiroirs étiquetés et contenant des souvenirs habituellement conservés dans les greniers familiaux. 

Valeur sentimentale 

Les œuvres de Boltanski sont souvent constituées d’objets d’apparence modeste, mais qui possèdent en réalité une immense valeur sentimentale — ou sont présentées comme telles. Ainsi, l’artiste interroge le concept même de valeur et la notion de « relique », c’est-à-dire la manière dont un objet peut enfermer et ressusciter un souvenir. 

Avec Les archives de C.B. 1965-1988, en 1989, l’artiste présente un ensemble très important de boîtes en fer blanc – 646 exactement – diversement usées contenant des souvenirs et reliques de sa vie d’artiste occultés aux yeux du public. Boltanski l’a toujours dit : il différencie le processus de création de l’acte de « refroidissement », c’est-à-dire de la représentation. Les souvenirs sont inaccessibles aux autres, enfermés seulement dans sa propre mémoire. 

Boltanski aime aussi jouer sur les codes du musée en exposant des objets dans le but de leur retirer leur utilité pour leur conférer une valeur justifiant leur conservation. Avec Vitrine de référence, par exemple, en 1971, il fait de ses effets personnels les reliques d’une vie écoulée.

Entre identité fantasmée et poids écrasant de la mémoire

Ce n’est cependant pas nécessairement la vie qu’il a vécu que Boltanski souhaite mettre en scène : il invente, falsifie et modifie très souvent des épisodes qu’il n’hésite d’ailleurs pas à présenter comme tels. En 1972, il participe à une exposition intitulée « Mythologie individuelle » : c’est en effet une véritable mythologie que crée Boltanski à partir de la conception rétrospective qu’il a de sa propre existence. 

Au cours des années 70, délaissant la solennité quasiment morbide de ses premières œuvres, il se lance dans un processus de distanciation par le rire et la dérision de ses propres souvenirs. Ainsi, il crée par exemple les Saynètes comiques, ensemble de photographies retouchées au crayon qui font ressurgir des souvenirs personnels sur un ton moins grave. 

Au-delà de la mémoire individuelle, Boltanski s’est intéressé à plusieurs reprises à de grandes questions de mémoire collective liées à la mort, par exemple celle de la Shoah, avec les séries Réserves au début des années 90, qui montrent des vêtements entreposés. 

Reconnaître la signature de Christian Boltanski

Christian Boltanski fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

signature christian boltanski

Expertiser et vendre une œuvre de Christian Boltanski

Si vous possédez une œuvre de Christian Boltanski ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.