VENARD

Peintre français post-cubiste, 1913-1999

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Claude Venard et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Claude Venard

Claude Venard est un peintre français né en 1913. Sa palette de couleurs se fait d’abord douce, représentant ces sujets dans un style post-cubiste, avant d’accentuer toutes les caractéristiques composant sa toile. Ses travaux se font plus texturés, la peinture étant appliquée au couteau, ses formes plus géométriques, ses couleurs plus vives. Ses représentations se démunissent petit à petit de tout artifice, devenant de plus en plus abstraites.

 

Estimation minimale – maximale

Peinture 80 – 37 400 €
Dessin 150 – 6 000 €
Estampe 20 – 3 000 €

 

Peintures

Les peintures sont estimées entre 80 et 37400 euros. 

Les sujets sont variés, ainsi nous retrouvons des paysages, qu’il s’agisse de villes, de villages, de monuments ou de bords de mer. Les prix s’ouvrent sur des représentations réalistes, et augmentent au fur et à mesure qu’elles se font plus cubistes. Ainsi, elles se vendent entre 300 et 30000 euros avec la peinture Cathedral.

Certaines toiles sont plus figuratives parfois à la manière de scènes de genre, et se vendent entre 500 et 41000 euros avec l’huile sur toile La partie de cartes, 1965.

Peinture Claude VENARD

Peinture de Claude VENARD – Paysage Paris – Estimée 3 000 $ – 5 000 $

Il réalise quelques rares portraits, vendus entre 100 et 30000 euros, ainsi que des natures mortes, d’abord réalistes puis de plus en plus abstraites. Elles se vendent entre 50 et 34300 euros.

Dessins

Les dessins, estimés entre 150 et 6 000 euros, se composent aussi de nombreuses gouaches et aquarelles.

Ses paysages et ses intérieurs sont nombreux, généralement peints à la gouache. Ils se vendent entre 150 et 5 000 euros avec le dessin Le phare breton, de 1963. Claude Venard réalise aussi de nouvelles natures mortes, vendues entre 75 et 2 600 euros.

Dessin Claude Vénard

Dessin signé Claude Vénard – Estimé 400 € – 500 €

D’autres représentations plus abstraites, parfois allégoriques, se vendent entre 250 et 3 700 euros avec une composition à l’aquarelle représentant ce qui ressemble à des chandeliers et des crânes.

Estampes

Les estampes sont estimées entre 20 et 3 000 euros. Les lithographies, majoritaires, illustrent les thématiques précédemment abordées par l’artiste. Nous retrouvons des natures mortes, vendues entre 35 et 200 euros. À ces paysages se mêlent quelques scènes de genre, toujours aussi abstraites, vendu entre 150 et 500 euros.

Il représente aussi ses célèbres paysages urbains, ruraux et marins, vendus entre 40 et 200 euros avec la lithographie Bord de merSes compositions abstraites sont elles aussi représentées et se vendent entre 50 et 170 euros.

 

Qui est Claude Venard ? 

La peinture matériau

Claude Venard est un peintre français né en 1913. Passé brièvement par les Beaux-Arts de Paris, il poursuit sa formation au sein de l’école des Arts appliqués. Il travaille pendant un temps en tant qu’assistant-restaurateur de tableaux au Musée du Louvre. Après la guerre, il participe à de très nombreux salons, et notamment au salon de Mai, dont il est l’un des membres fondateurs. 

À partir de 1960, il vit et travaille à Sanary-sur-Mer, dans le sud de la France, où il meurt en 1999. 

Ses œuvres sont aujourd’hui exposées partout dans le monde, de la Tate Gallery de Londres au Whitney Museum de New York. 

Un artiste indépendant

Claude Venard est d’abord membre, dans les années 30, d’un groupe d’avant-gardistes appelé « Forces Nouvelles ». Les artistes de ce mouvement éphémère veulent marquer leur opposition aux différentes formes d’abstraction qui ont dominé le début du siècle, aussi bien impressionnistes que cubistes. Ils proclament leur attachement à la dimension artisanale de la peinture et souhaitent une plus grande proximité du peintre avec la nature. Très rapidement cependant, Venard se détache de ce groupe. Son travail s’inscrit, à partir des années 40, dans un style post-cubiste qui lui est propre. 

La genèse d’un « coup de couteau »

La dimension artisanale de sa peinture demeure, et se traduit notamment par l’utilisation très large du couteau et des couches de peinture épaisses. Cependant, elle présente une influence cubiste beaucoup plus assumée, multipliant les couleurs et les motifs géométriques. Son style évolue cependant tout au long de sa vie, les couleurs sont de plus en plus crues et les sujets de plus en plus abstraits. Une constante est cependant observable dans la totalité de son œuvre : l’omniprésence des angles.  

Dirigeable sur la plage

La peinture de Claude Vernard, même si elle devient très abstraite à la fin de sa vie, est traversée par des thèmes récurrents, mais très divers. Outre les représentations classiques du cubisme, comme les jeux, les instruments de musique ou l’arlequin (Arlequin dans l’atelier, 1965), Venard a réalisé de très nombreuses natures mortes (Tournesols, oranges et poissons, 1970), ainsi que des paysages. Il s’attache particulièrement aux vues industrielles (La loco) ou portuaires (Port Breton, 1980). 

Même lorsqu’il représente des paysages bucoliques, Venard les confronte souvent à la modernité en y incluant un élément discordant : c’est le cas dans Dirigeable sur la plage (1970) par exemple. Peintre de l’après-guerre témoin des transformations de son temps, Venard cherche certainement à représenter l’omniprésence de l’homme et de ses activités dans la nature. 

Des œuvres plus ou moins cotées

Les œuvres de Claude Venard se vendent aujourd’hui entre 7000 € (pour de toutes petites toiles) et 38 000 € (pour de plus grandes toiles). Les thèmes traités et les couleurs utilisées ont aussi leur importance : un tableau coloré vaut plus cher, et les sujets typiquement cubistes (instruments de musique, arlequins) sont plus cotés que les natures mortes. Les prix dépassent exceptionnellement cette somme : La partie de cartes s’est vendue 46 102 € en 2014.

Reconnaître la signature de Claude Venard

Claude Venard fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

expertise claude venard

Expertiser et vendre une œuvre de Claude Venard

Si vous possédez une œuvre de Claude Venard ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.