Eugénie O’KIN

Tabletière franco-japonaise, 1880-1948

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Eugénie O’Kin et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Eugénie O’Kin

Estimation moyenne pour un objet : 1 500 – 25 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 200 – 1 500 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Eugénie O’Kin, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Des techniques artisanales

Eugénie O’Kin est née à Yokohama au Japon en 1880, d’une mère japonaise et d’un père français. Elle évolue dans un milieu propice à son développement artistique au Japon, où elle sera influencée par l’art du Sud-est de l’Asie ait aussi poussé par son oncle, collectionneur d’art oriental. Dès son plus jeune âge, elle détourne des motifs asiatiques de tissus, céramiques ou encore d’estampes.

En 1900, elle déménage à Paris où elle apprend l’art de la tabletterie avec Henri Hamm. Elle commence à exposer 6 ans en plus, en 1906, au Salon d’Automne, puis au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts et au célèbre Salon des Artistes français. En 1910, le Musée des Arts décoratifs lui achète une œuvre.

À la fin de la Première Guerre mondiale, elle entreprend un voyage de 3 ans avec son mari lui-même artiste : Henri Simmen. L’art khmer influencera durablement les deux artistes. En 1923, il déménage à Marseille où ils fondent un atelier. Ils réalisent alors plusieurs œuvres ensembles rassemblant des techniques de créations artisanales et traditionnelles — ce qui les différencie largement des autres artistes de l’époque, prenons simplement pour exemple Marcel Duchamp né en 1887.

Durant sa carrière, O’Kin fournissait les autres artistes en matériaux précieux — notamment en ivoire. L’un d’eux est le décorateur d’intérieur Jacques-Émile Ruhlmann. O’Kin lui a fourni une quantité d’objets pour son ensemble « Mobilier pour une jeune dame » réalisé 1924. Par ailleurs, Ruhlmann présente le travail d’O’Kin à l’Hôtel du collectionneur pour l’Exposition international des Arts Décoratifs.

Finalement, Eugénie O’Kin a connu une grande reconnaissance par ses pairs de l’époque. Aujourd’hui, elle a une place de choix sur le marché de l’art.

L’Art Déco Nippon

Sa première influence est liée à ses origines : on retrouve les caractéristiques de l’art du Sud-est de l’Asie dans ses sculptures et objets d’ivoire, notamment par son choix de matériaux, mais ensuite par l’ajout de symbole propre à la culture nipponne. Jusqu’à ses 20 ans, elle est entourée de matériaux précieux, comme l’ivoire et le corail, qui sont associés à l’élégance de l’Asie. Elle laisse libre cours à ses origines dans son art.

Les experts l’associent au mouvement de l’Art Déco. Celui-ci est né dans les années 1910. Il marque un retour aux techniques classiques et traditionnelles, notamment par la symétrie ou les inspirations de la géométrie du cubisme. On retrouve effectivement ces caractéristiques dans l’art d’O’Kin.

Un objet, une collaboration

Le prix de chaque œuvre dépend de l’objet qu’il représente. Ainsi, les vases et les flacons sont les œuvres qui ont les plus basses estimations. Celles-ci se situent entre 3 000 € et 10 000 €. La maison de vente Dobiaschofsky basée en Suisse a vendu en novembre 2020 un vase pour 3 000 €.

En revanche, les boîtes sont plus rares donc plus demandées. Elles peuvent atteindre des records lors des ventes aux enchères, comme par exemple chez la maison Delvaux qui a adjugé en 2017 une boîte pour 120 000 €.

Enfin, les œuvres issues de la collaboration entre O’Kin et son mari Simmen sont estimées entre 15 000 € et 200 000 €. La maison Sotheby’s a ainsi vendu en mai 2018 l’œuvre « Vase with Stopper » pour 181 250 €, dépassant largement les estimations qui étaient entre 15 000 € et 20 000 €.

Expertiser et vendre une œuvre de Eugénie O’Kin

Si vous possédez une œuvre de Eugénie O’Kin ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.