Fernand KHNOPFF

Peintre, dessinateur, photographe et graveur symboliste belge, 1858-1921

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Fernand Khnopff et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Fernand Khnopff

Prix d’une peinture signée Fernand Khnopff en vente aux enchères : 6 000 – 200 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 25 – 6 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 600 – 150 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Fernand Khnopff, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Formation et Groupe des XX

Fernand Khnopff naît en 1858 Grembergen-Lez-Termonde, dans les Flandres. Son père y étant substitut du procureur du roi, il passe son enfance à Bruges, puis à partir de 1866, suite à une promotion paternelle, à Bruxelles. Fernand fait une année de droit à l’Université libre de Bruxelles. D’abord intéressé par la littérature, notamment Flaubert, Leconte de Lisle et Baudelaire, il intègre en 1876 les Beaux-Arts de Bruxelles, où il rencontre James Ensor, qui sera comme lui associé au symbolisme belge. En 1879, il part travailler dans l’atelier libre de Jules Lefèbvre, professeur à l’Académie Julian, et l’année suivante revient en Belgique où, en 1883, il est l’un des membres fondateurs du groupe des XX, une formation avant-gardiste bruxelloise, dont fera plus tard partie Rodin, dont il dessine le monogramme.

La peinture par la photographie

Inspiré par les préraphaélites, notamment Edward Burnes-Jones, Khnopff participe aux Salons Rose-Croix organisés par Joséphin Péladan, pour les romans duquel il créera la plupart des frontispices. Sa sœur Marguerite est son principal modèle, et son visage sert d’ailleurs pour la Sphinge de la toile Des Caresses de 1896, l’une de ses œuvres les plus connues. Les filles de l’architecte Henri Maquet la remplaceront plus tard. En 1898, Khnopff est internationalement connu grâce à l’exposition de la Sécession viennoise, un mouvement artistique autrichien qui dure de 1898 à 1906. L’œuvre de Gustav Klimt sera profondément influencée par cette exposition.

Entre 1902 et 1904, Khnopff rend hommage à Bruges, la ville de sa petite enfance, en peignant de nombreuses œuvres dont elle est le cadre. Il se base pour certaines sur les photographies prises par le photographe Gustave Hermans. La photographie joue un rôle important dans le processus artistique de Khnopff, jouant le rôle d’étape préparatoire à la réalisation de la toile. Par exemple, les joueuses de tennis du tableau Memories, présenté à l’Exposition Universelle de Paris sont peintes d’après des portraits photographiques de Marguerite. En outre, il fait photographier certaines de ses œuvres, dont il colore ensuite les tirages qui sont vendus à la manière d’estampes. Durant cette période, il crée également des costumes pour le théâtre de la Monnaie de Bruxelles.

En 1899, après la mort de son père avec qui il vivait, Khnopff se fait bâtir une maison-atelier, dont il conçoit les plans avec l’architecte Édouard Pelseneer, et qui est terminée en 1902. Les rares visiteurs qu’il y a reçus la décrivent comme « un sanctuaire, un lieu coupé du monde, (…) un temple à la gloire du soi. Fernand Khnopff s’éteint en 1921 à Bruxelles.

Un style entre malaise et fascination

Figure majeure du symbolisme belge, Fernand Khnopff est un peintre de l’étrange, du mystère, du mystique. Ses personnages, presque uniquement des femmes figées dans une immobilité morbide, aux visages redondants, percent le spectateur d’un inquiétant regard, à la fois vide et pénétrant, qui contemple un inconnu au-delà de nous. Deux exemples très parlant sont Des Caresses ainsi que I lock my Door upon myself, de 1891. Dans les deux cas, le même visage (celui de Marguerite) se répète deux fois, participant d’une atmosphère à la fois oppressante et fascinante, qui n’est pas sans rappeler l’effet que peut produire une œuvre d’Edgar Poe. En 2021, Les Quatre Éléments, un dessin au fusain et pastel sur carton, était estimé entre 10 000 et 15 000 €. Lors d’enchères en 2005, Le Vice Suprême, 23,5 x 11,1 cm, un dessin au fusain, pastel et crayon daté de 1885, malgré une estimation entre 46 400 et 70 000 €, réalise un prix de presque 120 000 €.

Reconnaître la signature de Fernand Khnopff

Fernand Khnopff fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

signature fernand khnopff

Expertiser et vendre une œuvre de Fernand Khnopff

Si vous possédez une œuvre de Fernand Khnopff ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.