François-Emile DECORCHEMONT

Céramiste et maître verrier français, 1880-1971

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de François Décorchemont et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste François Décorchemont

Prix d’une peinture signée François Décorchemont en vente aux enchères : 150 – 3 000 €

Estimation moyenne pour un objet en verre : 300 – 20 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 80 – 500 €

Cote de l’artiste pour une sculpture :  500 – 11 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à François Décorchemont, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Un jeune homme issu d’un milieu artistique 

François Decorchemont est né en mai 1880 à Conches-en-Ouche en Normandie. Fils du célèbre sculpteur Louis-Émile Décorchemont, il est confronté à un univers artistique dès son plus jeune âge. Très vite, il décide donc d’intégrer l’École nationale des arts décoratifs de Paris pour obtenir une première formation académique. François Decorchemont acquiert alors une certaine renommée qui lui ouvre les portes du Salon du Printemps en 1912, puis du Salon des Artistes français.

Faisant son entrée dans le monde de l’art en créant des objets en verre, Decorchemont finit par s’orienter vers la création de verrières. Au cours de sa carrière, il expérimente plusieurs pratiques artistiques et s’essaye à la peinture, à la céramique et à la verrerie.

Une œuvre novatrice dans les techniques, mais aussi très esthétique

Dès sa sortie de l’école, François Decorchemont réalise déjà ses premiers objets en pâte de verre qui rencontrent un franc succès. Le jeune homme va se réapproprier une technique développée chez les verriers à la fin du XIXe siècle. Alors qu’il utilise à ses débuts une pâte d’une extrême finesse, Decorchemont va finalement opter pour des parois épaisses, translucides, puissantes et lumineuses. L’intérêt qu’il porte à la lumière et à la couleur est fortement influencé par le courant impressionniste.   Ces innovations lui permettent de s’imposer comme un maître verrier de l’époque. 

À partir de 1909, le verrier, aidé de son père, va mettre au point une nouvelle technique de moulage qui utilise pour le verre, le même procédé que celui de la fonte à cire perdue. François Decorchemont développe sa propre vision de la verrerie et se refuse à mouler des éléments naturels. Il veut mettre en valeur les lignes et les formes constructives de ses créations et ainsi obtenir des effets sculpturaux.

La seconde partie de la carrière de François Decorchemont est marquée par son évolution vers l’art du vitrail, qu’il choisit de travailler après avoir été fasciné par les vitraux de son Église. Artiste novateur dans l’âme, Decorchemont décide cette fois encore de se réapproprier une pratique artistique. Il conçoit donc des vitraux en pâte de verre coloré dans la masse, au lieu de les peindre comme il était d’usage de le faire. La grande poésie qui se dégageait des créations de François Decorchemont s’explique probablement par le fait que l’unique objectif du verrier était l’esthétisme et non le rendement.

Un artiste très reconnu

François Decorchemont est considéré comme un grand maître de son temps qui a consacré une partie importante de son œuvre à sa région, mais pas seulement. Il réalise par exemple 300 mètres carrés de verrières pour le chantier de l’église Sainte-Odile à Paris et intervient à l’église paroissiale de Fontaine-Henri (Calvados). Personnage très discret, ses grandes découvertes et ses techniques lui auront permis d’être élevé au rang de Chevalier de la Légion d’honneur.

Aujourd’hui, la plupart de ses œuvres sont adjugées à quelques milliers d’euros comme c’est le cas pour sa Petite coupe trois masques (1915), estimée entre 1 000 et 1500 euros et adjugée 2 160 euros chez Christie’s en 2007.

Reconnaître la signature de François Décorchemont

François Décorchemont fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

signature françois decorchemont

Expertiser et vendre une œuvre de François Décorchemont

Si vous possédez une œuvre de François Décorchemont ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.