DE MARLIAVE

Peintre voyageur et illustrateur français, 1874-1953

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de François de Marliave et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste François de Marliave

Prix d’une peinture signée François de Marliave en vente aux enchères : 100 – 4 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 40 – 2 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à François de Marliave, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Un artiste voyageur

Le peintre François Marie Léon de Marliave, né à Toulon dans une famille aristocratique, était le frère du célèbre musicologue Joseph de Marliave et de la pianiste Marguerite Long. En 1899, il embarqua comme pilotin, avant de se consacrer à la peinture au tournant du siècle. À partir de 1904, il exposa régulièrement ses toiles aux Salon des Artistes français et au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts. Il rencontra le succès en 1905 avec des vues du parc et du château de Versailles. Jacques Doucet, grand couturier et amateur d’art, lui adressa plusieurs commandes. Une médaille d’honneur à la section des arts décoratifs en 1905 et une mention honorable au Salon des Artistes Français en 1917 récompensèrent son travail. Il présenta également ses œuvres au Salon d’Art contemporain de Paris (1908), au XXIe Salon des Orientalistes de Paris (1913) et à la Société Coloniale des Artistes français (1914). Titulaire d’une bourse en 1910, il se rendit en Indochine. Il y retourna en 1920 et y prépara l’Exposition Coloniale de Marseille de 1922, lors de laquelle il remporta le premier prix. Il exposa encore à l’Exposition Coloniale de Vincennes (1932), à l’Exposition Universelle de Paris (1937), mais aussi en Indochine (1911 et 1912) et à Anvers (1930). Infatigable voyageur, il séjourna en Inde en 1930. En 1933 et 1934, il voyagea à travers le Moyen-Orient : en Égypte, au Soudan, à Djibouti, en Syrie et au Liban. Il visita l’Algérie, brièvement en 1925, puis de 1942 à 1945. Il décéda en 1953 à Draguignan.

Le peintre-journaliste, illustrateur et décorateur

François de Marliave ramena de ses voyages de multiples aquarelles, gouaches et autres œuvres sur papier, représentant la vie des populations locales, des architectures et des vestiges archéologiques. Fidèles et précisément annotées, ces œuvres, mêlant vision artistique et ambition ethnographique ou archéologique, constituent de précieux témoignages sur ces destinations lointaines. En tant que peintre décorateur, Marliave travailla sur le Florida des transports maritimes en 1927 et sur le Nicolas Paquet de la compagnie Paquet l’année suivante. Il fut aussi chargé de la décoration des Palais du Gouvernement et de la Résidence à Hanoï et Saïgon, ainsi que du Pavillon de l’Indochine pour l’Exposition coloniale de Vincennes en 1932. Tout au long de sa carrière, il illustra de nombreux ouvrages, notamment de Pierre Loti et d’Henri de Régnier, et revues et réalisa également plusieurs affiches.

Des œuvres rares

Le travail de François de Marliave est quasiment absent des collections publiques. Seuls le Musée du Quai Branly et le Centre National des Arts Plastiques à Paris conservent tous deux un ensemble d’œuvres graphiques de sa main.

En 1992, l’atelier de l’artiste fut dispersé par Pierre Cornette de Saint-Cyr lors d’une vente à l’Hôtel Drouot à Paris. Les quelques œuvres de Marliave passant sur le marché de l’art étant, pour la plupart, des œuvres sur papier de petites dimensions, leur prix en vente aux enchères dépasse rarement les 1000 €. En mars 2005, Rizières Thaï, aquarelle et gouache sur papier, fut adjugée 1200 € chez Christie’s à Paris.

Reconnaître la signature de François de Marliave 

François de Marliave fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertiser et vendre une œuvre de François de Marliave

Si vous possédez une œuvre de François de Marliave ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.