SEGAL

Peintre et sculpteur américain , 1924-2000

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de George Segal et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste George Segal  

Cote de l’artiste pour une sculpture :  300 – 800 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 90 – 5 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 250 – 30 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Segal, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une révélation salutaire

George Segal, né en 1924 à New York, suit des cours d’architecture à la Cooper Union School of Art and Architecture, avant de prendre des cours du soir à l’université Rutgers de North Brunswick, en psychologie, littérature, histoire et philosophie jusqu’en 1948. Il sera finalement diplômé de l’Université de New York en 1949-1950. À cette période, il s’adonne à la peinture figurative, à travers une thématique académique de nus et de natures mortes dans un style expressionniste caractérisé par une touche violente et des coloris denses. Il aura finalement une révélation en 1956 pour la sculpture à travers un médium très singulier ; les bandes plâtrées. Abandonnant la peinture, il met deux ans à maîtriser et à perfectionner pleinement cette technique.

Il se met à la sculpture et fait sa première exposition individuelle de ses plâtres en 1959 à la Hansa Gallery à New York, puis il devient enseignant à la Piscataway High School, poste qu’il occupe de 1957 à 1963. 

Une démarche audacieuse

Il aborde la sculpture afin de sortir du cadre limité de la toile. En effet, à travers la peinture, il ne parvient pas à combiner la tridimensionnalité nécessaire à la figure et le principe d’affirmation du caractère plan de la toile, développé avec l’abstraction, d’où son intérêt de plus en plus marqué pour la sculpture.
Ses premiers personnages étaient construits à la façon des mannequins de grands magasins, du plâtre posé sur une armature de bois et de treillis. Dès 1961, G. Segal abandonne cette technique et moule directement sur le corps humain, au moyen de bandes pré-plâtrées. Le modèle doit tenir la pose jusqu’à ce que le plâtre soit sec ; l’artiste peut ensuite l’enlever partie par partie puis recomposer la figure dans son atelier. 

Une des caractéristiques de l’art de Segal est de placer ses personnages de plâtre dans la reproduction d’un environnement réel, cuisine, wagon de métro, cabine de camion, restaurant, arrêt d’autobus, poste à essence, etc. Ces décors, souvent sombres et faiblement éclairés, servent deux propos : inciter le spectateur à observer la forme et le matériau des objets installés, et donc à devenir plus conscient de ce qui nous entoure ; accentuer le sentiment d’isolement et de solitude des personnages et faire ressortir la difficulté des relations humaines. Segal représente des tranches de vie émouvantes dans lesquelles le spectateur peut se projeter, grâce aux personnages blancs dénués de traits physiques. Ces personnages n’illustrent jamais un moment fatidique, de crise ou de conflit. L’artiste nous montre simplement la vie quotidienne et sa routine, en privilégiant néanmoins des thèmes qu’il a personnellement rencontrés. La véracité de la représentation est importante pour George Segal ; en effet, il utilise la plupart du temps comme modèles les personnes qui accomplissent tous les jours les actions qu’il tente de reproduire dans ses créations, afin d’obtenir les gestes les plus naturels possibles.

Une large palette de prix

Ses sculptures, qui sont in fine la part la plus importante de son travail, se retrouvent régulièrement en vente aux enchères. Elles semblent se partager entre deux types de production ; d’une part les hommages avec par exemple « Nature morte (hommage à Cézanne) » estimée 5000/6000 qui était en vente à Drouot ou « Nature morte au nœud papillon » estimée chez Phillips 50000/70000 euros en 2012, et d’autre part les reconstitutions avec des figures en plâtres grandeur nature avec par exemple « femme sur un banc » qui s’est vendue 350 000 euros chez Phillips en 2017.

Reconnaître la signature de George Segal   

 

George Segal fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

 

Expertiser et vendre une œuvre de Segal

 

Si vous possédez une œuvre de George Segal ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.