RIVIERE

Graveur, peintre et illustrateur français, 1864-1951

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Henri Rivière et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Henri Rivière

 

Estimation minimale – maximale

Estampe 30 – 8 000 €
Dessin 200 – 7 000 €
Peinture 300 – 12 000 €

 

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Henri Rivière, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Estampe Henri Rivière

Estampe d’Henri Rivière – Les Ebihens – Estimée 2 000 € – 3 000 €

Dessin Henri Rivière

Dessin signé Henri Rivière – Estimé 3 000 € – 4 000 €

Une carrière atypique

Né à Paris, le peintre, graveur et illustrateur français Henri Rivière est le fils d’un mercier. Son oncle est Alphonse-Henri-François Leroux, industriel de la chicorée à Orchies dans le Nord. En 1880, il se forma à la peinture, dans l’atelier du peintre d’histoire Emile Blin. Il devint ensuite illustrateur, et travailla pour différents journaux. Il rencontra, en 1882, Rodolphe Salis le fondateur du Chat noir, qui l’embaucha en tant que secrétaire de rédaction de la revue hebdomadaire éditée par le célèbre cabaret parisien. Quatre ans plus tard, il prit la tête du projet de théâtre du Chat noir, inauguré en décembre 1887. Il se lança alors dans le théâtre d’ombres, ainsi que dans la mise en scène et la réalisation de décors, jusqu’à la fermeture du théâtre en 1897. Tous les étés, de 1885 à 1895, il séjournait à Saint-Briac-sur-Mer en Bretagne. En tant que graveur, il collabora de 1888 à 1902 à la revue L’Estampe originale. En 1895, il épousa Eugénie Ley, avec laquelle il s’installa boulevard de Clichy à Paris. Le couple fit également construire une maison à Ploubazlanec, village breton situé à l’embouchure du Trieux, et y résida tous les étés jusqu’en 1913. En 1912, son frère étant décédé, l’artiste prit en charge son neveu, Georges-Henri Rivière, futur muséologue et fondateur du Musée des Arts et Traditions Populaires à Paris. Dans l’entre-deux-guerres, il voyagea beaucoup. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclata, il se réfugia à Buis-les-Baronnies (Drôme) avec son épouse, qui y décéda en 1943. Devenu aveugle en 1944, il dicta ses mémoires, puis décéda en 1951 à Sucy-en-Brie.

Un artiste touche-à-tout

Les débuts en tant qu’illustrateur d’Henri Rivière sont profondément influencés par l’œuvre de Gustave Doré. Avec ses pièces en théâtre d’ombre, il révolutionna le genre. Dans son activité de graveur, il se spécialisa dans la gravure en taille-douce (c’est-à-dire la gravure en creux sur une plaque de métal). À partir de 1882, il se concentra spécifiquement sur la gravure à l’eau-forte, dans laquelle on utilise de l’acide pour entamer la plaque métallique. Il expérimenta également la gravure sur bois, ainsi que la lithographie. Ses Trente-six vues de la Tour Eiffel, véritables chefs-d’œuvre exécutés pour L’Estampe originale, incarnent l’influence de l’art japonais sur la scène artistique parisienne du moment. En 1917, il abandonna l’estampe pour se tourner vers l’aquarelle, employée dès les années 1890. Ses vues de Bretagne, réalisées durant ses séjours estivaux, le rattachent à l’École de Pont-Aven. Elles traduisent sa fascination pour la mer et pour cette région sauvage. 

Une création incontournable

Les œuvres d’Henri Rivière sont nombreuses parmi les collections publiques françaises, au Musée des Beaux-Arts de Rennes par exemple. Le Musée d’Orsay conserve un important fonds de l’artiste, composé notamment des lithographies des Trente-six vues de la Tour Eiffel et des photographies prises par l’artiste et ayant servi à leur création.

Ses lithographies et aquarelles sont appréciées sur le marché de l’art. L’enterrement des parapluies, dessin à l’encre de Chine sur papier de 1891, fut adjugé 40 000 € en mars 2017, chez Christie’s Paris.

Reconnaître la signature de Henri Rivière

Henri Rivière fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Signature Henri Rivière

Expertiser et vendre une œuvre de Henri Rivière

Si vous possédez une œuvre de Henri Rivière ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.