STERN

Peintre sud-africaine, 1894-1966

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Irma Stern et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Irma Stern

Prix d’une peinture signée Irma Stern en vente aux enchères : 1 000 – 2 200 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 60 – 4 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 200 – 160 000 €

Cote de l’artiste pour une céramique :  200 – 6 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Irma Stern, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une peintre sud-africaine passionnée

Issue d’une famille d’ascendance juive allemande, Irma Stern est une peintre sud-africaine célèbre du XXe siècle. 

Née en Afrique du Sud, elle et sa famille retournent en Allemagne dans sa jeunesse. C’est là qu’elle étudie l’art dès les années 1910 à l’académie de Weimar. S’insérant parfaitement dans la communauté artistique allemande, elle est souvent associée aux expressionnistes allemands. Elle expose notamment pour la première fois à Berlin en 1919. 

Un an plus tard, en 1920, elle décide de retourner au Cap. En raison de la montée du nazisme en Allemagne, elle ne retournera plus vivre dans le pays où elle a vécu son adolescence et ses débuts en tant qu’adulte et artiste. 

Installée au Cap, elle a un désir insatiable de voyages. C’est dans ce cadre qu’elle se rend, entre autres, au Sénégal, à Madère, au Maghreb, en Turquie ou encore en Espagne. 

Désirant se consacrer entièrement à son art de manière pleine et entière, elle divorce de son compagnon allemand Dr. Johannes Prinz en 1934. 

« Un culte de la laideur » selon ses détracteurs

Dès le début de sa carrière, Irma Stern doit faire face à de virulentes critiques. En effet, elle consacre son travail à peindre des « études indigènes » et des portraits de personnes noires. Vu d’un mauvais œil par ses détracteurs, la peintre ne fera pas fi de ces critiques sur son travail. 

Ses premières inspirations sont des peintres tels que Gauguin ou encore Matisse. Elle s’intéresse effectivement de près aux peintres modernes européens passionnés par le « primitivisme ». 

Trouvant que le colonialisme dénature les traditions et les cultures africaines, elle essaie de représenter ses rencontres du quotidien avec une certaine vivacité et spontanéité. Ses toiles sont colorées et les formes sont déformées (Still Life, 1936). Ainsi, elle s’écarte d’une volonté de représentation de simples observations ethnographiques et se distingue de la peinture académique sud-africaine en vogue à l’époque. 

L’intensité de ses œuvres démontrent un besoin vital de s’exprimer. Aujourd’hui, son travail est souvent comparé à l’artiste Maggie Laubser, peintre sud-africaine, connue pour avoir introduit l’expressionnisme en Afrique du Sud. 

Un intérêt prononcé pour la diversité des cultures africaines

Le travail d’Irma Stern se divise entre les portraits et les natures mortes. Toutes ses œuvres retranscrivent l’intérêt que porte l’artiste aux cultures africaines. 

En effet, elle collectionne divers artefacts que l’on peut retrouver par la suite dans ses natures mortes (Still life with Sunflowers, 1942). 

Elle est cependant majoritairement connue pour ses portraits dont les titres évoquent sa passion pour les cultures africaines : Zanzibar Woman (1930), Xhosa Woman, Pondo Woman, Watussi dancers ou encore Malay girl (1946). 

Son travail est rapidement remarqué et elle expose à l’international. En 1958, elle participe à la Biennale de Venise et se voit décerner le prix National pour l’Afrique du Sud en 1960 par la fondation Guggenheim. 

Ses œuvres sont aujourd’hui particulièrement prisées. Il faut compter à partir d’environ 57 000 euros jusqu’à 500 000 euros pour un tableau. Cependant, le tableau Bahora Girl a été vendu autour des 1,5 Million d’euros lors d’une vente aux enchères au Cap en octobre 2010.

Reconnaître la signature de Irma Stern

Irma Stern fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

signature irma stern

Expertiser et vendre une œuvre de Irma Stern

Si vous possédez une œuvre de Irma Stern ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.