ARCHER

Peintre écossais portraitiste du XIXᵉ siècle , 1823-1904

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de James Archer et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste James Archer

Prix d’une peinture signée James Archer en vente aux enchères : 500 – 80 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 150 – 800 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à James Archer, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

James Archer

James Archer est né en 1823 à Édimbourg. Il commence ses études à la Royal High School avant de poursuivre à la Trustee’s Academy, comme bon nombre de ses contemporains. Là, il apprendra l’art de la peinture grâce aux deux portraitistes William Allan et Thomas Duncan. Il rejoint la Royal Scottish Academy — la plus grande académie d’art du pays — en 1840. Deux ans plus tard, en 1842, il y expose pour la première fois un tableau d’art religieux. Il se spécialise ensuite dans la peinture médiévale et la littérature. 

Pendant les années 1840, sa peinture est de plus en plus appréciée. Il rejoint alors, en 1848, le club de dessin « Smashers ». En 1850, il devient associé de l’Académie Royal et huit ans plus tard, il devient académicien. Entre 1850 et 1900, il exposera chaque année à l’académie. 

Il peint en utilisant différentes méthodes, comme l’huile ou la craie. C’est à son retour à Londres en 1862 qu’il se spécialise à nouveau dans le portrait victorien. Dans les années 1880, il déménage aux États-Unis et peint de nombreux portraits, comme par exemple celui d’Andrew Carnegie. Il voyage ensuite en Inde pour observer les paysages et les tenues d’époque, ce qui marquera les œuvres de la fin de sa vie. 

La reine et ses courtisans

James Archer appartient à la mouvance de l’art académique : il a suivi l’enseignement des académies et a peint toute sa vie des scènes historiques et religieuses, comme l’œuvre « The Last Supper » exposée à la Royal Academy. 

Cependant, l’art académique est un terme large qui recoupe d’autres mouvements en son sein. L’ère victorienne en fait partie. Ce mouvement est intimement lié à la Reine Victoria Premier et commence, selon les historiens, non pas au début de son règne, mais au « Reform Act » de 1832. Le but ici est de mettre en avant la différence entre le bien et le mal à travers la religion, mais aussi de retrouver une humanité dans les peintures médiévales. 

On retrouve aussi des inspirations architecturales de la Rome antique, mais surtout des références littéraires et notamment à Shakespeare. Les femmes étaient souvent représentées par le personnage d’Ophelia créé par Shakespeare. James Archer est le premier peintre victorien à réaliser des portraits d’enfant en costume d’époque. 

De l’ère médiévale à l’inde, il n’y a qu’un prix ! 

De manière générale, le prix des œuvres sur le marché dépend du sujet peint. Les scènes médiévales ou liées à la littérature sont les plus nombreuses et sont estimées entre 5 000 € et 15 000 €. Cependant, certaines ventes aux enchères peuvent réserver des surprises. Ainsi, la maison Christie’s a adjugé en décembre 2016 l’œuvre « Sir Lancelot and Queen Guinevere » pour 46 800 €, soit près de quatre fois supérieur à l’estimation la plus haute.

Les portraits d’enfants sont aussi relativement nombreux sur le marché. Les estimations se situent aux alentours des dizaines de milliers d’euros. La maison Sotheby’s a vendu en décembre 2009 l’œuvre « The fair beauty and the dark one » pour 42 837 €. 

Finalement, les œuvres liées à son voyage en Inde sont les plus rares sur le marché de l’art et les estimations varient beaucoup. La maison Christie’s a vendu en décembre 2018 l’œuvre « An Indian woman wearing a red sari » pour 6 937 €.

Reconnaître la signature de James Archer

James Archer fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

signature james archer

Expertiser et vendre une œuvre de James Archer

Si vous possédez une œuvre de James Archer ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.